Déconfinement : "Rendons le port du masque obligatoire", plaide Christian Estrosi (LR)

Christrian Estrosi, maire de Nice (Alpes-Maritimes), est l’invité des "4 Vérités" de France 2, lundi 13 juillet.

France 2

Les images du concert de The Avener à Nice, dimanche 12 juillet, a provoqué l'indignation de nombreux internautes. Le maire de Nice regrette-t-il d’avoir autorisé ce concert ? "Surtout nous devons nous interroger, alors que toutes les règles sanitaires ont été respectées, sur le fait que les responsabilités personnelles posent un problème de sécurité collective. Le gouvernement a fixé à 5 000 les jauges, était-ce respecté ? Oui, on était même en dessous. Les mesures d’hygiène, le filtrage aux entrées, tout était respecté", explique Christrian Estrosi, maire de Nice (Alpes-Maritimes) et invité des "4 Vérités" de France 2, lundi 13 juillet.

« 5 000 c’est beaucoup trop »

La municipalité se veut plus ferme et compte obliger le port du masque même pour les petits événements. "Depuis hier soir, même un petit événement oblige le port du masque, à partir de 50, 100, 150, 200 personnes. […] Je demande au gouvernement, y compris en espace extérieur, clos, où l’on respecte la jauge, on oblige le port du masque. Je n’autoriserais plus d’événement d’une telle capacité, 5 000 c’est beaucoup trop", indique Christian Estrosi.

Faut-il être plus ferme concernant le port du masque en France ? Une tribune publiée dans Le Parisien plaidait pour que le port soit obligatoire dans tous les endroits clos. "Il y a trois mois le gouvernement disait que le port du masque n’était pas utile. Puis on est venu au port du masque dans les transports, tant mieux. Et puis aujourd’hui nous avons le Premier ministre qui dit ‘oui on peut commencer à l’envisager’. Moi, c’est décidé chez moi, et je dis au Premier ministre, décidez-le dès aujourd’hui pour tous les événements qui se dérouleront en France", précise Christian Estrosi. "Prenons une décision une fois pour toutes, ce sont les médecins épidémiologistes aujourd’hui qui nous le disent ‘le port du masque est une véritable barrière’. Rendons-le obligatoire !", conclut le maire de Nice.

Christian Estrosi, maire LR de Nice, lors de la réception d\'une cargaison, avec notamment des milliers de masques, à l\'aéroport la ville de Nice, le 13 avril 2020 (photo d\'illustration).
Christian Estrosi, maire LR de Nice, lors de la réception d'une cargaison, avec notamment des milliers de masques, à l'aéroport la ville de Nice, le 13 avril 2020 (photo d'illustration). (VALERY HACHE / AFP)