Cet article date de plus de huit ans.

Les Français jugent "décevante" la mise en place du quinquennat, selon un sondage

Trois sondés sur quatre (73%) se disent "déçus" par le passage du mandat présidentiel à cinq ans.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
François Hollande participe à une conférence de presse à l'Elysée, le 18 septembre 2014. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Quinze ans après le passage du septennat au quinquennat, les Français font la moue. Trois sondés sur quatre (73%) se disent "déçus" par le passage du mandat présidentiel à cinq ans, selon un sondage Odoxa publié, samedi 3 octobre, sur le site du Parisien. Ils sont encore plus nombreux (82%) à juger que cette réforme n'a pas été "efficace".

Les Français interrogés reprochent notamment au quinquennat de "donner le sentiment que l'on est en campagne électorale permanente" (71%). Seuls 35% d'entre eux lui reconnaissent le mérite d'être "générateur de stabilité politique" en évitant les cohabitations.

Vers un septennat non renouvelable ?

Ce sondage intervient après qu'un groupe de travail présidé par le président socialiste de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a remis un rapport sur la réforme des institutions. Le document propose notamment la mise en place d'un septennat non renouvelable, estimant que le quinquennat "a ajouté à la confusion des rôles entre le chef de l'État et le Premier ministre".

Le Parisien rappelle que le passage du septennat au quinquennat avait été approuvé à 73% lors d'un référendum, en 2000, marqué par une forte abstention (70%).

Sondage réalisé par Odoxa pour Le Parisien/Aujourd'hui en France auprès d'un échantillon de 1 009 Français âgés de 18 ans et plus interrogés par internet les 17 et 18 septembre 2015.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.