Les 4 Vérités - Jean-Claude Mailly : "Le ministère du Travail est secondaire"

Ce mardi 18 août, Guillaume Daret reçoit Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force Ouvrière (FO).

France 2

A la veille de la rentrée du gouvernement, Jean-Claude Mailly, secrétaire
général de FO, revient sur les dossiers qui attendent les ministres. 
Mercredi, à l'occasion du Conseil des ministres de rentrée, le ministre du
Travail François Rebsamen présentera sa démission pour retrouver la mairie
de Dijon, l'occasion de faire un bilan de son action à la tête du ministère.
"Ce n'est pas le ministre du Travail, quel qu'il soit, qui est responsable
du chômage", prévient le syndicaliste. "L'évolution du chômage est
essentiellement due à la politique économique qui est menée. Il a fait le
job dans un contexte de politique économique libérale", affirme Jean-Claude
Mailly.

"Résister à une politique économique libérale"

Entre les noms qui circulent pour remplacer François Rebsamen, il préfèrerait "le nom de monsieur Germain", député socialiste considéré comme frondeur. "Il a déjà montré, en 2013 quand il était rapporteur d'une voix, il a pu trouver plus de garanties pour les salariés", se félicite le secrétaire général de FO.
Selon lui, il serait le seul "capable de résister à une politique économique libérale". "Pour être un bon ministre du Travail, il faut que le travail ait plus droit de cité. Aujourd'hui, le ministère du Travail est secondaire par rapport à l'Economie", conclut Jean-Claude Mailly.

Jean-Claude Mailly, sécrétaire national de Force Ouvrière, le 6 novembre 2014 à Paris.
Jean-Claude Mailly, sécrétaire national de Force Ouvrière, le 6 novembre 2014 à Paris. (MAXPPP)