Législatives : le candidat FN opposé à Nadine Morano est décédé, son suppléant le remplace

Olivier Prugneau, candidat du Front national qui devait affronter le 10 juin aux législatives l'ancienne ministre UMP Nadine Morano en Meurthe-et-Moselle à Toul, est décédé dimanche. Son suppléant le remplace au pied levé.

Quelles sont les modalités lorsqu\'un candidat décède ?
Quelles sont les modalités lorsqu'un candidat décède ? (PIERRE ANDRIEU / AFP)

Olivier Prugneau, candidat du Front national qui devait affronter le 10 juin aux législatives l'ancienne ministre UMP Nadine Morano en Meurthe-et-Moselle à Toul, est décédé dimanche. Son suppléant le remplace au pied levé.

Dimanche 3 juin, Olivier Prugneau a été retrouvé mort à son domicile par les pompiers, au 16e étage d'une tour de Nancy, a précisé à l'AFP Jean-Luc Manoury, secrétaire départemental du FN en Meurthe-et-Moselle et lui-même candidat dans la 6e circonscription.

Agé de 52 ans, ce candidat du Front national aux législatives devait affronter le 10 juin aux législatives l'ancienne ministre UMP Nadine Morano dans la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle. Candidat malheureux aux législatives en 2002, il avait ensuite soutenu le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan pour la présidentielle de 2007, avant de rallier le parti d'extrême droite.

Remplacement du candidat par son suppléant, y compris entre les deux tours

Mais que ce passe-t-il quand un candidat aux législatives décède ? "Contrairement à la présidentielle, il n'est pas prévu le report de l'élection mais le remplacement du candidat par son suppléant, y compris si la disparition survient entre les deux tours", explique le site Slate.fr.

"En cas de décès «postérieurement à l'expiration du délai prévu pour le dépôt des déclarations de candidatures, son remplaçant devient candidat et peut désigner un nouveau remplaçant»", ajoute le site, citant l'article L163 du code électoral.

Dans le cas d'Olivier Prigneau, il sera remplacé au pied levé pour cette élection législative par celui qui était jusqu'à présent son suppléant, Lionel Vinquant. "J'irai lundi à la préfecture pour voir selon quelles modalités nous pourrons désigner un nouveau suppléant", a-t-il indiqué.