Cet article date de plus de neuf ans.

Législative partielle dans l'Oise : le PS éliminé appelle à faire "barrage au FN"

Le député UMP sortant, Jean-François Mancel, est arrivé largement en tête.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-François Mancel, candidat UMP aux législatives partielles dans la 2e circonscription de l'Oise, le 14 mars 2013 à Noailles (Oise). (PIERRE VERDY / AFP)

Jean-François Mancel, député UMP sortant, est arrivé largement en tête, dimanche 17 mars, du premier tour de la législative partielle dans la 2e circonscription de l'Oise. Il affrontera au second tour la candidate du FN, Florence Italiani. La candidate PS Sylvie Houssin a été éliminée. En juin 2012, elle était arrivée seconde avec 30% des voix, 3 points derrière son adversaire UMP et 7 points devant la frontiste.

Le candidat UMP, qui a recueilli 40,61% des suffrages, devance la candidate FN (26,58%) de 14 points. Arrivée en troisième position, Sylvie Houssin (21,37%) n'a pu franchir la barre de 12,5% des inscrits. Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, s'est félicité de ce résultat, y voyant le "révélateur de l'effondrement du PS".

Le PS appelle à faire barrage au FN, mais pas sa candidate

Alors que le FN s'est réjoui de sa "montée inexorable", le Parti socialiste "prend acte" de l'élimination de sa candidate et "appelle sans hésitation à faire barrage" à l'extrême droite, dans un communiqué. Le PS souligne dans son texte que cette circonscription "a toujours été à droite" et que la participation à l'occasion de ce premier tour "a été extrêmement faible, de l'ordre de 32,79%".

De son côté, la candidate malheureuse, interviewée par France 3 Picardie, a rejeté toute consigne de vote. "Les électeurs auront le choix entre l'extrême droite et la droite extrême. On a toujours dit qu'il fallait appeler à voter au second tour pour un candidat républicain. Je ne pense pas que Jean-François Mancel soit républicain."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.