Le maire LR de Cannes, David Lisnard, succède à François Baroin à la tête de l'Association des maires de France

Habituée aux scrutins à liste unique, l'association a vu cette fois s'affronter deux candidats lors d'une campagne âpre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le maire LR de Cannes David Lisnard, le 16 novembre 2021 au Congrès de l'Association des maires de France, à Paris. (MAXPPP)

"C’est dans la commune que réside la force des peuples libres", a réagi le vainqueur, citant Alexis de Tocqueville sur son compte Twitter. David Lisnard, maire Les Républicains de Cannes (Alpes-Maritimes), a été élu par ses pairs avec 62% des voix, mercredi 17 novembre, à la tête de l'Association des maires de France (AMF). L'édile avait été adoubé par le président sortant François Baroin, qui avait annoncé fin août qu'il ne briguerait pas de troisième mandat à la tête de l'association.

Ce soutien avait déplu au secrétaire général de l'AMF, Philippe Laurent, maire UDI de Sceaux, en région parisienne, qui s'était alors lancé dans la course. Une petite révolution pour l'AMF, habituée aux scrutins à liste unique. 

Au-delà de la personnalité des deux prétendants, deux manières opposées d'appréhender les relations avec Emmanuel Macron s'affrontaient : David Lisnard, ancré à droite, se voulait le garant de "l'ADN indépendant" de l'AMF qui a caractérisé selon lui les sept années de mandat de François Baroin, alors que Philippe Laurent se montrait plus disposé à dialoguer avec l'exécutif.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.