Cet article date de plus de cinq ans.

Le conseil régional d'Ile-de-France va quitter Paris pour Saint-Ouen

La décision de déplacer le site en dehors de la capitale était une promesse de campagne de Valérie Pécresse.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Valérie Pécresse, présidente (Les Républicains) de la région Ile-de-France, lors d'une séance du conseil régional à Paris, le 18 février 2016. (MAXPPP)

Valérie Pécresse et les autres élus franciliens vont quitter la capitale. Le conseil régional d'Ile-de-France va déménager à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), d'ici à trois ans, a annoncé la présidente (Les Républicains) de l'institution aux salariés et élus dans un courrier, vendredi 1er juillet.

Saint-Ouen a été préféré à Saint-Denis et à Ivry (Val-de-Marne). "[Le site] réunit le plus d'atouts : proximité des transports en commun, en particulier de la future gare du Grand Paris, tissu économique et culturel dynamique, sécurité de l'environnement, projet architectural..., explique Valérie Pécresse. Nous allons pouvoir concevoir un hôtel de région moderne, beau, confortable et spacieux."

Une promesse de campagne

La CGT avait émis récemment "des réserves très sérieuses" sur l'option audonienne, en raison de "la proximité immédiate d'une usine d'incinération des déchets et de la centrale de chauffage urbains fonctionnant au charbon".

La décision de déménager le siège du conseil régional en dehors de la capitale était une promesse de campagne de Valérie Pécresse. Elle a été adoptée dès la première séance qui a suivi son élection, en janvier. Le projet prévoit de regrouper tous les sites actuels des services de la région (plus d'une dizaine) et quelque 2 000 agents au même endroit avec une surface nécessaire évaluée à 49 000 m2.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.