La tête de liste d'Europe-Ecologie en Ile-de-France, Cécile Duflot, a réaffirmé mercredi la stratégie de son mouvement

"Bien sûr qu'on est candidats pour gagner des présidences de région" a affirmé la secrétaire nationale des Verts au Talk Orange-Le Figaro."Si on avait voulu être dans une logique où on voulait absolument des présidences pour des présidences, sans doute qu'on serait entré en négociation avec le PS mais ce n'est pas notre objectif", a-t-elle redit.

Cécile Duflot plaide pour la mise en oeuvre de la transition écologique dès 2010.
Cécile Duflot plaide pour la mise en oeuvre de la transition écologique dès 2010.

"Bien sûr qu'on est candidats pour gagner des présidences de région" a affirmé la secrétaire nationale des Verts au Talk Orange-Le Figaro.

"Si on avait voulu être dans une logique où on voulait absolument des présidences pour des présidences, sans doute qu'on serait entré en négociation avec le PS mais ce n'est pas notre objectif", a-t-elle redit.

"Notre objectif est de construire une alternative politique et cette alternative c'est l'écologie, c'est quelque chose qui prend du temps", a-t-elle ajouté, soulignant qu'Europe-Ecologie est "dans une démarche de construction" et "pense le moyen terme politiquement".

Pour Mme Duflot, "ces évolutions politiques ont un temps long et on est prêt à assumer ce temps long même si l'urgence est réelle et qu'il faut mettre en oeuvre la transition écologique dès 2010".

Un rassemblement ouvert sur la société civile

La liste se rallonge. Après le ralliement de Robert Lion (tête de liste à Paris), ex-président de Greenpeace France et ancien directeur de cabinet de Pierre Mauroy, du porte-parole des Enfants de Don Quichotte, Augustin Legrand (numéro 3), de Stéphane Hessel (43ème place) qui avait notamment participé à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, sans oublier la magistrate Laurence Vichnievsky (tête de liste en Paca), c'est maintenant le tour de Stéphane Sanseverino.

"Il sera numéro 39 sur la liste (à Paris, en position non éligible), on est très content parce qu'il donnera une coloration très intéressante à cette liste", a déclaré Cécile Duflot, la secrétaire nationale des Verts.

Ce n'est pas le premier engagement de Sanseverino qui avait présidé le comité de soutien de Dominique Voynet pour les municipales à Montreuil (Seine-Saint-Denis) en 2008 mais en revanche, c'est la première fois qu'il se présente sur une liste.

"Il nous accompagne depuis longtemps", a fait valoir Denis Baupin, adjoint Verts au maire de Paris, "c'est le signal que des gens identifiés par les jeunes comme étant porteurs d'un renouveau culturel s'engagent".