Vidéo. "La République en Marche doit se structurer"

A la veille du premier conseil national du mouvement La République en Marche, Bruno Cautrès, chercheur au Cevipof (centre de recherches politiques de Sciences Po) était l'invité du 22h-minuit pour en décrypter les enjeux. 

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Aujourd'hui, une centaine de militants de LReM ont claqué la porte du mouvement. Ils remettent en cause la démocratie interne, à la veille du premier congrès du parti qui doit élire à sa tête Christophe Castaner, Secrétaire d'Etat chargé des relations avec le parlement. 

"La République en Marche a une particularité par rapport aux autres partis, du fait de sa création nouvelle. Mais, lorsque LReM devient un mouvement politique qui entend durer dans le temps et s'inscrire aussi fortement sur le plan local, c'est normal qu'il rencontre des problèmes organisationnels. Le mouvement doit se structurer", explique Bruno Cautrès, chercheur au Cevipof. 

Quels sont les enjeux de ce premier conseil? La République en Marche est-il un parti différent des autres? Regardez l'interview de Bruno Cautrès, chercheur au cevipof, dans le 22h-minuit, présenté par Clémence de la Baume. 

Bruno Cautrès
Bruno Cautrès (FRANCEINFO)