Salaires : vers la transparence ?

Des élus de la majorité souhaitent accroître la transparence des salaires, une pratique déjà à l’œuvre dans certaines entreprises. L’objectif : réduire les inégalités.  

Voir la vidéo
FRANCE 3

Sur un écran d’ordinateur : tous les salaires de tous les salariés de l’entreprise. Chacun peut les consulter. Selon la DRH Manon Sylvain : "cela rend les relations beaucoup plus saines au quotidien. Ce n’est plus un sujet de tension." La société informatique pour laquelle elle travaille compte environ 100 salariés. Manon Sylvain gagne 3250 euros par mois, soit le même salaire qu’une manager de l’entreprise, Marie Lambert, mais moins que le consultant Basile Minvielle, qui touche lui 3666 euros mensuels. Chacun peut ainsi comparer son salaire à celui de son voisin.

Éviter des écarts trop importants

Plus de transparence de salaire pour éviter les inégalités, c’est la proposition d’élus de la majorité. Chaque année, dans les entreprises d’au moins 1000 salariés, seraient ainsi diffusés : le salaire du PDG, le salaire le plus bas et quelques autres revenus représentatifs. L'objectif : éviter des écarts trop importants. En 2017, les patrons du CAC 40 ont gagné en moyenne 119 fois le salaire moyen de leurs employés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration d\'un bulletin de paie. 
Photo d'illustration d'un bulletin de paie.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)