Pascal Canfin candidat LREM aux européennes : "C'est un choc" pour les associations environnementales

Les associations se disent surprises de cette candidature alors qu'elles dénoncent depuis plusieurs mois les décisions du gouvernement en matière d'environnement.

Pascal Canfin, le 18 juin 2015.
Pascal Canfin, le 18 juin 2015. (THOMAS SAMSON / AFP)

Le directeur général du WWF, Pascal Canfin, a quitté son poste pour une place de numéro deux sur la liste de La République en marche (LREM) aux élections européennes.
Ancien eurodéputé Europe Ecologie-Les Verts (EELV), ancien ministre délégué sous François Hollande, le voilà maintenant candidat pour la majorité.

Les associations environnementales ne cachent pas leur surprise, elles qui dénoncent depuis des mois les décisions du gouvernement en matière d'écologie. Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), se demande ce que Pascal Canfin va faire sur cette liste. "C'est un choc, parce que je le croyais enraciné dans le mouvement associatif depuis longtemps, explique-t-il. C'est un pari ambigü pour lui. Très honnêtement je me sens mieux à ma place qu'à la sienne." 

Prise de guerre

Mieux vaut un bon connaisseur des dossiers, estiment certes les associations, mais François Veillerette, président de Générations futures aurait préféré voir Pascal Canfin sur une liste Europe Ecologie-Les Verts. "L'engagement écologique de ce gouvernement semble de plus en plus faible, estime-t-il, donc on ne voit pas vraiment ce que Pascal Canfin pourrait avoir comme marge de manœuvre, dans un groupe au Parlement européen qui serait le PPE, donc un groupe très libéral, beaucoup plus proche des intérêts industriels que du militantisme écolo."

Les militants associatifs ne font pas de procès d'intention à Pascal Canfin, mais ils ne sont pas dupes sur la prise de guerre qu'il représente pour prendre des voix à la liste d'Europe Ecologie-Les Verts qui réalise ses meilleurs scores aux élections européennes.