Cet article date de plus de deux ans.

Paris, le grand débat : "On n'est pas à Koh-Lanta", lance Rachida Dati à Agnès Buzyn, à propos d'éventuelles tractations d'entre-deux-tours

Publié
Article rédigé par
Radio France

Agnès Buzyn a démenti toute alliance en vue du second tour des municipales dans certains arrondissements avec les listes qui soutiennent Rachida Dati, mardi 10 mars, lors du grand débat des municipales à Paris sur franceinfo. De quoi provoquer l'agacement de la candidate LR. 

 "S'il y des alliances au deuxième tour, ce serait sur la base d'un projet", a déclaré la candidate LREM à la mairie de Paris, Agnès Buzyn, au cours du grand débat sur franceinfo, mardi 10 mars. Elle évoque des points "d'accord" sur "l'écologie avec Cédric Villani et David Belliard".

"Quel mépris !", a rétorqué sa concurrente des Républicains Rachida Dati. "On n'est pas à Koh-Lanta. Ce ne sont pas des alliances entre vous, et à qui vous donnez le collier d'immunité". "C'est un déni de démocratie, c'est un mépris des Parisiens. Vous allez jouer l'élection dans leur dos ?", a demandé la candidate Les Républicains.

La passe d'armes s'est poursuivie entre Agnès Buzyn et Rachida Dati. "J'ai pris des risques, j'ai quitté un poste de ministre pour m'engager pour ma ville", a lancé Agnès Buzyn. "Vous avez déjà un poste de secours au cas où", a retorqué Rachida Dati accusant l'ex-ministre de la Santé de lorgner sur le poste de Défenseure des droits. "Comment vous vous permettez ?", s'est offusquée Agnès Buzyn.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.