Municipales : débâcle pour la République en Marche

La République en Marche a eu bien du mal à cacher sa déception à l'issue des élections municipales. La journaliste Anne Bourse était en plateau pour évoquer le sujet. 

France 3

La déroute est sans appel pour la République en Marche, à l'issue du second tour des élections municipales. "On peut même parler de bérézina, le constat est sévère. La République en Marche ne remporte aucune grande ville. Lyon (Rhône) a même été perdue. À Paris, ville qui a largement voté pour Emmanuel Macron à la présidentielle, c'est un vrai désaveu", rapporte la journaliste Anne Bourse en plateau pour le 19/20.

Une implantation locale ratée

"Agnès Buzyn ne siégera même pas au conseil de Paris. Et puis les alliances avec les Républicains contre les écologistes ont été un échec. Le parti présidentiel rate son implantation locale. Seule satisfaction dimanche 28 juin au soir : la large victoire d'Édouard Philippe au Havre (Seine-Maritime). Le Premier ministre n'est pourtant pas encarté à la République en Marche", rapportait également la journaliste Anne Bourse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Agnès Buzyn, candidate de La République en marche aux élections municipales à Paris, le 28 juin 2020. 
Agnès Buzyn, candidate de La République en marche aux élections municipales à Paris, le 28 juin 2020.  (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)