Législatives : quand les droites s'affrontent dans la 10e circonscription des Yvelines

France 2 vous emmène dans les Yvelines où se concentre en quelque sorte la nouvelle donne politique. Le candidat investi par Les Républicains Jean-Frédéric Poisson, n'est pas soutenu par Alain Juppé. Ce dernier apporte son appui à la candidate de la République en marche, Aurore Bergé.

France 2

Une jeune candidate et un ministre débutant. Aurore Bergé, 30 ans, est l'un des symboles de la nouvelle donne politique. Une proche d'Alain Juppé désormais "En Marche !". "Moi j'assume d'avoir été durant 14 ans au sein d'une famille politique qui était la droite et j'assume aussi de l'avoir quittée, certains disent par opportunisme, moi je dis par conviction", assure Aurore Bergé, candidate LREM dans la 10e circonscription des Yvelines. Et pour la soutenir, le numéro 3 du gouvernement Nicolas Hulot.

La tâche du député sortant se complique

Cette figure de l'écologie ne soutient pourtant pas ici le candidat des Verts. Dans cette circonscription de droite, la tâche du député sortant se complique face à cette jeune candidate. Jean-Frédéric Poisson, soutenu par les Républicains, doit aussi encaisser un affront : le soutien d'Alain Juppé à son adversaire. Une attitude déloyale selon lui. Les candidats n'ont plus que deux jours de campagne pour convaincre les 80 000 électeurs de la 10e circonscription des Yvelines. Ils seront quinze sur la ligne de départ dimanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'élue Les Républicains Aurore Bergé, lors des élections municipales de 2014 à Magny-les-Hameaux (Yvelines).
L'élue Les Républicains Aurore Bergé, lors des élections municipales de 2014 à Magny-les-Hameaux (Yvelines). (MARTIN BUREAU / AFP)