Démission de François de Rugy : une décision inéluctable ?

Mardi 16 juillet, le ministre de la Transisiton écologique François de Rugy a donné sa démission. L'exécutif devait stopper ce qui allait devenir le feuilleton de l'été.

FRANCE 3

Le spectre de l'affaire Benalla planait déjà. Mardi 16 juillet, François de Rugy a démissionné de sa fonction de ministre de la Transition écologique après des nouvelles révélations de Mediapart. "Dès la semaine dernière, le président s'était montré agacé par cette histoire", indique la journaliste Anne Bourse sur le plateau du 19/20. Emmanuel Macron et François de Rugy se sont parlé au téléphone dans la matinée avant que le ministre ne dépose sa démission auprès d'Édouard Philippe.

L'écologie, une priorité pour Emmanuel Macron

La moralisation de la vie politique voulue par le chef de l'État est une nouvelle fois mise à mal, il fallait donc trancher vite pour l'exécutif. "Surtout que François de Rugy était le numéro 2 du gouvernement dans un secteur, l'écologie, dont Emmanuel Macron a fait une priorité", conclut la journaliste Anne Bourse.

Le JT
Les autres sujets du JT
François de Rugy, le 11 juillet 2019.
François de Rugy, le 11 juillet 2019. (GEORGES GOBET / AFP)