Affaire François de Rugy : ce que disent les rapports d'enquêtes

Une semaine après sa démission, François de Rugy passe à la contre-offensive. Mardi 23 juillet, le rapport de Matignon le dédouane pour les dépenses de travaux dans son logement de fonction. De son côté l'Assemblée a étudié les frais de réception.

france 3

Douze dîners organisés par François de Rugy alors qu'il était président de l'Assemblée nationale ont été passés au crible et l'institution a livré ses conclusions. "Pour le secrétaire général de l'Assemblée nationale en charge du rapport d'enquête, François de Rugy n'a enfreint aucune règle ni commis d'irrégularité même si trois de ses douze dîners ont été épinglés", explique Charlotte Gillard en direct de l'Assemblée nationale.

3 dîners "manifestement excessifs au regard de la pratique courante"

Outre le caractère familial et amical retenu pour ces réceptions, c'est le niveau de prestation servi ce soir-là qui pose problème. "Ils étaient manifestement excessifs au regard de la pratique courante. C'est donc pour toutes ces raisons que ces dîners n'auraient pas dû être imputés au budget de réception de la présidence. C'est au cours d'un entretien de deux heures et en présence du déontologue de l'Assemblée nationale que François de Rugy a dû s'expliquer", conclut la journaliste. Il devra désormais honorer sa promesse de remboursement.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ex ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy le 11 juillet 2019.
L'ex ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy le 11 juillet 2019. (GEORGES GOBET / AFP)