Élection à la métropole de Lyon : "J'ai toujours dit que la porte était ouverte", affirme Gérard Collomb

Selon l'enquête Ipsos-Sopra-Steria pour franceinfo, France Bleu et Le Progrès publié jeudi, Gérard Collomb distance ses concurrents avec 31% des intentions de vote au premier tour des élections à la métropole de Lyon les 15 et 22 mars 2020.

Gérard Collomb, invité de franceinfo, dimanche 20 octobre. 
Gérard Collomb, invité de franceinfo, dimanche 20 octobre.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"J'ai toujours dit que la porte était ouverte", affirme jeudi 14 novembre sur franceinfo le maire de Lyon, Gérard Collomb qui distance ses concurrents avec 31% des intentions de vote au premier tour des élections à la métropole de Lyon les 15 et 22 mars 2020, selon l'enquête Ipsos-Sopra-Steria pour franceinfo, France Bleu et Le Progrès publié jeudi.

Selon ce sondage, David Kimelfeld, LREM lui aussi, et actuel président de la métropole, est crédité seulement de 15% des intentions de vote et serait même devancé par les écologistes de Bruno Bernard. "Les écologistes vont vouloir mener leur combat", indique Gérard Collomb. "C'est eux qui occupent aujourd'hui la deuxième position et on voit bien que David Kimelfeld est loin derrière" et donc le maire sortant, favori du premier tour, appelle au "rassemblement".

"Ce qui me frappe le plus dans ces sondages, c'est que 61% des Lyonnais, ont une bonne opinion de moi et donc que le travail que nous avons mené paye", assure-t-il, confiant.