Edouard Philippe veut discuter et "aller vite"

Impôts, réforme du Code du travail... Le Premier ministre Edouard Philippe précise ses intentions et sa méthode ce dimanche 21 mai.

France 3

Il n'a de cesse d'occuper le terrain et, pour lui visiblement, le dimanche est un jour comme les autres. Ce dimanche matin, Édouard Philippe s'est rendu à Rungis (Val-de-Marne). Dans une structure qui héberge des personnes handicapées et des valides, il est venu parler d'inclusion, de handicap, mais avant de partir, il dévoile sa méthode en quelques mots : "Discussion approfondie et action résolue".

Les Français bienveillants

En ligne de mire, la réforme du Code de travail, son premier grand chantier. Petit à petit, les contours du nouveau couple exécutif, Emmanuel Macron et Édouard Philippe, se dessinent. Et pour le moment, les Français se montrent plutôt bienveillants à leurs égards, 55% des Français se disent satisfaits d'Édouard Philippe et 64% pour Emmanuel Macron. Même l'électorat de droite se dit séduit à 58% et leur chef de file met en garde les électeurs LR qui seraient tentés de voter pour La République en marche. Édouard Philippe a soutenu à demi-mot les candidats de La République en marche, de quoi déstabiliser un peu plus son ancienne famille politique à trois semaines des législatives.

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe, au Havre (Seine-Maritime), le 20 mai 2017. 
Edouard Philippe, au Havre (Seine-Maritime), le 20 mai 2017.  (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)