Le parti Agir, allié de d'Emmanuel Macron, appelle les élus de droite à le rejoindre après la défaite de LR aux européennes

La formation politique dirigé par le ministre de la Culture, Franck Riester, a publié un appel dans le journal "Le Monde". 

Franck Riester, au congrès fondateur du mouvement Agir, à Montevrain (Seine-et-Marne), le 16 septembre 2018.
Franck Riester, au congrès fondateur du mouvement Agir, à Montevrain (Seine-et-Marne), le 16 septembre 2018. (MAXPPP)

Agir fait de l'œil aux élus locaux de droite en vue des municipales de 2020. Les cofondateurs du parti, constitué d'anciens LR qui ont fait alliance avec La République en marche, ont appelé "solennellement les élus locaux de la droite et du centre droit qui veulent mettre l'intérêt de leur territoire avant tout à [les] rejoindre", mardi 28 mai.

"Le centre-droit n'a pas disparu"

Le parti, présidé par le ministre de la Culture, Franck Riester, et qui compte une dizaine de députés et cinq sénateurs, propose dans cet appel publié dans Le Monde "des perspectives de gouvernance crédibles et stables pour nos exécutifs locaux et les majorités sur lesquelles ils pourront s'appuyer".

"Nous affirmons que le centre-droit et la droite pro-européenne, libérale, humaniste et écologiste n'ont pas disparu", écrivent-ils. Cet appel intervient au surlendemain d'une défaite historique pour le parti de Laurent Wauquiez, qui subit depuis de sérieuses turbulences dans ses rangs.

Nous revendiquons l'héritage des pères fondateurs de l'UMP. Aujourd'hui, il est de notre responsabilité de ne pas laisser la droite se recroqueviller sur sa frange la plus conservatrice et identitaire et ainsi faire le jeu du Rassemblement national.Les cofondateurs d'Agir

"Le partenariat construit avec la majorité LREM-MoDem et le Mouvement radical à l'occasion des élections européennes a montré son efficacité : c'est la logique gagnante", continuent-ils. Réunis dans un collectif de "constructifs" après l'élection présidentielle de 2017, ces pro-Macron avaient alors été exclus de LR, puis avaient créé leur parti en septembre 2018.