Cet article date de plus d'un an.

Accusé d'avoir consommé de la drogue, le député Emmanuel Pellerin annonce son retrait du groupe et du parti Renaissance

Le parti d'Emmanuel Macron avait fait savoir plus tôt qu'il examinerait l'exclusion du député lors de son bureau exécutif qui doit se réunir lundi.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le député des Hauts-de-Seine Emmanuel Pellerin (Renaissance), à l'Assemblée nationale, le 14 novembre 2022. (ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS / AFP)

"J'ai décidé de me mettre en retrait de la vie de mon groupe politique et du parti Renaissance", a écrit, jeudi 26 janvier, Emmanuel Pellerin, dans un communiqué publié sur son compte Twitter. Le député des Hauts-de-Seine est au centre d'accusations de consommation de drogue, révélées par Mediapart

Dans un article publié mercredi, le site d'investigation assure que le parlementaire "a consommé de la cocaïne avant et après son élection à l'Assemblée en juin dernier". "Confronté à nos éléments, il a reconnu cet usage illégal", précise Mediapart. A la suite de ces révélations, le parti Renaissance avait fait savoir qu'il examinerait l'exclusion du député lors de son bureau exécutif qui doit se réunir lundi.

Plus tôt dans la journée, le parquet de Nanterre a annoncé à franceinfo avoir ouvert une enquête pour "usage de produits stupéfiants", "à la suite d'éléments nouveaux communiqués au mois de décembre et de ceux révélés mercredi par Mediapart". L'enquête a été confiée à la brigade de sûreté territoriale des Hauts-de-Seine. La peine encourue est d'un an de prison et de 3 750 euros.

Une autre enquête pour "provocation directe d'un mineur à l'usage illicite de produits stupéfiants" a été classée sans suite en septembre dernier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.