VIDÉO. Adrien Quatennens : "S'il est avéré qu'il y a parmi les mis en causes des demandeurs d'asile ou des réfugiés, clairement ils n'ont rien à faire en France"

"On ne vient pas en France pour mener des expéditions punitives et pour constituer des bandes armées", déplore mercredi sur France Inter le député et coordinateur de La France insoumise, Adrien Quatennens, après les affrontements survenus à Dijon.

FRANCE INTER / RADIO FRANCE

"S'il est avéré qu'il y a parmi les gens qui sont mis en cause des demandeurs d'asile ou des réfugiés, clairement ils n'ont rien à faire en France et leur expulsion est à l'ordre du jour", estime mercredi 17 juin sur France Inter Adrien Quatennens, député LFI du Nord, après les affrontements survenus à Dijon. "On ne vient pas en France pour mener des expéditions punitives et pour constituer des bandes armées", ajoute le coordinateur de La France insoumise.

"Nous avons affaire à des affrontements entre deux bandes armées", souligne-t-il. "Ce qui se passe à Dijon signe aussi l'échec de la police. Comment se fait-il aujourd'hui, en 2020, il ait pu se constituer une bande armée comme celle-ci, aussi lourdement armée, sans que la police ne voie rien venir ?", interroge Adrien Quatennens, qui y voit "aussi l'échec de nos services de renseignement".

Adrien Quatennens, député LFI du Nord, le 17 juin 2020 sur France Inter.
Adrien Quatennens, député LFI du Nord, le 17 juin 2020 sur France Inter. (FRANCE INTER / RADIO FRANCE)