Notre-Dame-des-Landes : la tension monte à l'Assemblée

Les conditions d'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ont fait monter la pression aussi à l'Assemblée nationale mercredi 11 avril. Le gouvernement reste sur sa position de fermeté.

France 3

C'est le sujet qui a enflammé l'Assemblée nationale mercredi 11 avril lors des questions au gouvernement. Les députés de la France insoumise reprochent au gouvernement de passer en force à Notre-Dame-des-Landes. Le Premier ministre souligne qu'il n'y aura pas de pause dans les expulsions des occupants de la ZAD. Furieux, Jean-Luc Mélenchon, Clémentine Autain et ses camarades LFI quittent leur place dans le brouhaha.

La ZAD fissure LREM

La fermeté d'Édouard Philippe froisse aussi quelques élus de la majorité, inquiets des risques liés aux affrontements, comme le député François-Michel Lambert. Pour la droite, le gouvernement ne doit pas faiblir. "La République ne peut pas reculer devant la violence", assure Éric Ciotti, député LR. Le gouvernement va devoir faire face aux manifestations de soutien aux zadistes prévues notamment samedi à Nantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les députés de laFrance insoumise, Alexis Corbière, Jean-Luc Mélenchon et Clémentine Autain, à l\'Assemblée nationale, le 19 juillet 2017.
Les députés de laFrance insoumise, Alexis Corbière, Jean-Luc Mélenchon et Clémentine Autain, à l'Assemblée nationale, le 19 juillet 2017. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)