Cet article date de plus de six ans.

L'état d'urgence étendu à l'outre-mer

L'état d'urgence devra s'appliquer également en outre-mer, a annoncé mardi soir la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin. Un décret sera présenté mercredi matin en conseil des ministres.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (George Pau-Langevin a annoncé que l'état d'urgence concernerait également l'outre-mer © MaxPPP)

Dans un communiqué, George Pau-Langevin précise : "Au regard des récentes évolutions annoncées par le président de la République pour répondre à la menace terroriste, le gouvernement a décidé d'étendre l'état d'urgence à la Guadeloupe, à la Guyane, à la Martinique, à Mayotte, à La Réunion ainsi qu'à Saint-Barthélemy et Saint-Martin". 

A LIRE AUSSI ►►► Attentats à Paris : un deuxième suspect recherché, un appel à témoin lancé

En revanche, l'état d'urgence ne s'appliquera pas dans les collectivités du Pacifique ni à Saint-Pierre-et-Miquelon "au regard des spécificités géographiques", ajoute la  ministre. Pour ces dernières, c'est "le stade de vigilance 'Vigipirate renforcé' qui reste maintenu". 

Moyens renforcés pour la police et la justice 

Un décret sera présenté mercredi matin en conseil des ministres, où un projet de loi pour prolonger de trois mois l'état d'urgence sera également sur la table. 

Par ailleurs, George Pau-Langevin souligne que "les renforcements des moyens destinés aux forces de police, de gendarmerie, des douanes et de la justice s'appliqueront également dans l'ensemble des Outre-mer."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.