"Sécurité globale" : Emmanuel Macron a réuni ce lundi midi Jean Castex, Gérald Darmanin et les chefs des groupes parlementaires de la majorité

L'objectif de cette réunion était de "tenir une position" et qu'elle soit "partagée" sur la proposition de loi "sécurité globale" et son article 24. Les présidents des groupes parlementaires de la majorité donneront une conférence de presse à 16h.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron, le 28 octobre 2020, au palais de l'Elysée. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Emmanuel Macron a réuni lundi 30 novembre midi, à l'Elysée, le Premier ministre Jean Castex, plusieurs ministres et les chefs des groupes parlementaires de la majorité pour parler police et sécurité, a appris franceinfo auprès de l'Elysée.

L'objectif de cette réunion, selon un participant, était de "tenir une position et qu'elle soit partagée" sur la proposition de loi "Sécurité globale" et de son article 24, qui suscite la controverse, notamment après les manifestations de samedi à Paris et dans plusieurs villes de France.

Une position commune des chefs de la majorité parlementaire

Les ministres Gérald Darmanin (Intérieur) et Eric Dupond-Moretti (Justice) étaient ainsi présents aux côtés du chef de l'Etat et de Jean Castex, tout comme le chef de file des députés LREM, Christophe Castaner, et ses homologues du MoDem, Patrick Mignola, et du groupe Agir, Olivier Becht.

Ces trois présidents des groupes parlementaires de la majorité tiendront par ailleurs une conférence de presse ce lundi à 16h à l'Assemblée nationale en présence des deux rapporteurs de la proposition de loi "Sécurité Globale" Jean-Michel Fauvergue et Alice Thourot, a appris ce lundi franceinfo. L'objectif de cette réunion, selon un participant, est de "tenir une position et qu'elle soit partagée" sur la proposition de loi "sécurité globale" et de son article 24, qui suscite la controverse, notamment après les manifestations de ce samedi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.