Dimanche en politique, France 3

Politique : 600 universitaires réclament la démission de Frédérique Vidal après ses propos sur "l’islamo-gauchisme"

La ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a réaffirmé sa position sur "l’islamo-gauchisme" à l’université dans une interview au Journal du Dimanche.

FRANCE 2

A chacune de ses prises de parole, Frédérique Vidal est restée droite dans ses bottes. La ministre de l’Enseignement supérieur assume d’avoir comparé "l’islamo-gauchisme" à une gangrène qui aurait gagné les milieux universitaires. Dans une interview accordée au Journal du dimanche, publiée le 21 février, elle persiste, et redit qu’il y aura bien une enquête. 

Soutien de Gérald Darmanin

L’empêchement, dans certains établissements (...) de la lecture d’un texte de Charb (...) ce sont des attaques contre la liberté académique et contre la liberté d’expression en général”, a-t-elle déclaré. Les chercheurs et les universitaires ne peuvent supporter cette attaque : dans une tribune, 600 d'entre eux demandent la démission de Frédérique Vidal. Si le président a recadré sa ministre, elle a obtenu le soutien de certains membres du gouvernement, notamment Gérald Darmanin.

Frédérique Vidal, la ministre de l\'Enseignement supérieur, à l\'Elysée, pour un Conseil des ministres, le 7 juillet 2020.
Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, à l'Elysée, pour un Conseil des ministres, le 7 juillet 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)