Mayotte : insécurité et immigration au centre de la visite de Gérald Darmanin

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
mayotte
FRANCEINFO
Article rédigé par
T. Franceschet - franceinfo
France Télévisions

La délinquance et l'immigration clandestine sont en hausse à Mayotte. Le ministre de l'Intérieur a entamé samedi 28 août une visite de quatre jours sur l'île de l'océan Indien alors qu'un projet de loi sur ce département doit être prochainement présenté.

Nouveau drame de l'immigration à Mayotte. Trois migrants sont morts en tentant de rejoindre l'île par la mer. C'est l'un des fléaux qui frappent cette île de l'océan Indien depuis des années. Les Comores sont à seulement 70 km. 4 000 migrants ont été interpellés en 2020, soit 5% de plus qu'en 2019. Un autre problème touche les Mahorais : l'insécurité. Entre 2019 et 2020, les faits de délinquance ont augmenté de plus de 5% dans le 101e département français. Le taux d'homicides est cinq fois plus élevé à Mayotte qu'en métropole, celui de vols avec violence quatre fois supérieur.

Des soldats pour réinsérer les jeunes

En visite sur l'île pendant quatre jours, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin veut rassurer : "Plus de 400 policiers et gendarmes, il n'y a pas d'autres territoires de la République, en proportion de sa population, qui a cet effort consenti par le gouvernement." Mais certains Mahorais peinent à en voir les effets. Les collectivités locales vont recevoir un million d'euros pour installer des caméras, ainsi que le déploiement de deux nouveaux navires et une surveillance aérienne.

Département le plus pauvre de France, Mayotte attend aussi des investissements de l'Etat pour son développement économique. Un projet de loi global pour réduire les inégalités doit être présenté d'ici janvier. En attendant, une nouvelle compagnie militaire va notamment être installée pour réinsérer les jeunes vers l'emploi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.