La ministre Marlène Schiappa pointée du doigt pour avoir fait la promo d'un salon de coiffure sur Instagram

La ministre déléguée auprès du Ministre de l'Intérieur est accusée par de nombreux internautes d'avoir vanté les mérites, sur son compte Instagram, d'un salon de coiffure brésilien. Son entourage dément formellement et assure qu'il s'agit d'un "faux post".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, Marlène Schiappa, le 9 décembre 2020 à Paris. (CHARLES PLATIAU / AFP)

Sur les réseaux sociaux, les internautes ne coupent pas les cheveux en quatre : ils parlent du #Lissagegate, le "scandale du lissage" en bon français. La ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, est accusée d'avoir fait la promotion, dimanche 3 janvier, d'un salon de coiffure brésilien sur son compte Instagram. Contacté par L'Obsson entourage assure qu'il s'agit "d'un faux post". Dans un communiqué de l'avocate de la ministre, publié à la mi-journée et relayé par Le Point, Marlène Schiappa "dément tout recours à un placement de produit ou post sponsorisé sur Instagram".

Mais cette défense ne convainc pas tous les internautes. Sur la capture d'écran qui circule sur les réseaux sociaux, on voit une femme ressemblant à la ministre faire onduler ses cheveux, de dos. "Merci à Adriano et Vincent de ANS Brasil pour ce lissage qui répare les cheveux et va donc me permettre de gagner de précieuses minutes avant chaque matinale", peut-on lire sur le message qui accompagne l'image.

Deuxième indice, la ministre suit bien le compte Instagram de ce salon de coiffure. Et, troisième élément troublant, la décoration que l'on devine sur la vidéo ressemble à s'y méprendre à celle d'une photo postée par Marlène Schiappa sur Facebook. Lundi 4 janvier, le compte Instagram de la ministre était passé en mode privé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.