La CFE-CGC regrette que "les exonérations de cotisations ne concernent que les bas salaires"

Publié
Durée de la vidéo : 7 min.
hommeril ok
FRANCEINFO
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

François Hommeril, président de la CFE-CGC, a rencontré le Premier ministre Jean Castex mercredi 1er septembre. Le syndicaliste est l'invité de franceinfo mercredi soir.

"Cela a été une bonne rencontre. Avec Jean Castex, on a un bon contact, un contact franc et sincère", commente François Hommeril sur franceinfo mercredi 1er septembre. Il a eu cette phrase notamment : 'J'aime bien travailler avec vous les organisations syndicales parce que vous êtes francs et vous êtes en prise avec le réel, ce qui n'est pas souvent le cas chez les politiques'. Je partage assez ce constat. En campagne électorale, on bascule dans l'irrationnel, nous on est les tenants du rationnel, on vit les conséquences des politiques économiques et sociales et on vient en témoigner", confie le président du syndicat CFE-CGC.

Le CICE "inefficace"

"Les mesures ne sont pas assez sophistiquées, conditionnées. Le CICE est d'une inefficacité totale. Tout le monde le touche et on ne crée pas d'emplois pour un coût énorme : 20 milliards d'euros par an", assure-t-il. Il se félicite que les prochaines mesures soient plus ciblées.

"Les exonérations de cotisations ne concernent que les bas salaires. Les augmenter coûte trop cher à l'employeur. On n'a pas tiré l'économie vers le haut", affirme François Hommeril, qui prône un dispositif qui "propose un logement en même temps qu'un emploi".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.