Haine sur les réseaux sociaux : Jean Castex annonce de nouvelles mesures

Vendredi 23 octobre, le Premier ministre, Jean Castex, a fait de nouvelles annonces visant à contrôler les dérives sur les réseaux sociaux.

FRANCEINFO

Vendredi 23 octobre, les mesures pour protéger les professeurs et lutter contre la haine en ligne, à la suite de l'assassinat de Samuel Paty, étaient attendues comme un signal fort. Jean Castex a annoncé "le renforcement de la protection des fonctionnaires et des agents publics en pénalisant ceux qui font pression sur eux et le fonctionnement du service public" et "la possibilité de dénoncer ceux qui mettent en ligne des informations personnelles mettant en danger la vie d'autrui".

Pharos recueille les signalements

Le Premier ministre a donc annoncé des sanctions en cas de pression et de violation de la vie privée. Des actes qui, en l'état, sont déjà interdits par les réseaux sociaux dans leurs conditions d'utilisation. Si, jusque-là, cela n'entraînait que la suppression des propos voire la fermeture du compte, il pourra désormais y avoir des sanctions. Mais encore faut-il qu'un signalement soit fait et traité par les autorités. La plateforme Pharos est là pour ça.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Jean Castex à l\'Assemblée nationale le 20 octobre 2020.
Le Premier ministre Jean Castex à l'Assemblée nationale le 20 octobre 2020. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)