Gouvernement : des tensions mercredi 23 juin avant le Conseil des ministres

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Gouvernement : des tensions mercredi 23 juin avant le conseil des ministres
FRANCE 3
Article rédigé par
J-B Marteau - France 3
France Télévisions

L'ambiance était électrique en Conseil des ministres, durant la matinée du mercredi 23 juin. Le journaliste Jean-Baptiste revient sur les tensions du jour, pour le 19/20.

Plusieurs ministres ont laissé éclater leurs divergences en Conseil des ministres, mercredi 23 juin. Le journaliste Jean-Baptiste Marteau, en duplex dans la soirée depuis le Palais de l'Élysée, évoque "des règlements de compte ou plutôt des bisbilles au sein même du gouvernement", qui "illustre[nt] un mélange de désaccords politiques et de mésententes personnelles". Le premier accrochage a eu lieu entre Gérald Darmanin et Éric Dupont-Moretti, "attablés côte-à-côte". "Le ministre de la Justice a reproché à son collègue de l'Intérieur d'avoir salué publiquement les résultats de son ex-mentor, Xavier Bertrand, dans les Hauts-de-France", et ce "sous le regard médusé de plusieurs ministres", explique Jean-Baptiste Marteau. "Et bien commence déjà par gagner une élection", aurait rétorqué Gérald Darmanin. 

Elisabeth Borne interpelle Barbara Pompili

Par ailleurs, la ministre du Travail, Elisabeth Borne, a reproché à la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili d'avoir salué la décision du Conseil d'État, "une décision qui a suspendu l'application de la réforme de l'assurance chômage", rapporte le journaliste. "Ça montre quand même qu'après des mois de Conseils des ministres en visio, les retrouvailles physiques, ça permet au moins aux membres du gouvernement de s'expliquer, parfois franchement, et c'est aussi ça la politique", conclut Jean-Baptiste Marteau. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement de Jean Castex

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.