Assassinat de Samuel Paty : le gouvernement annonce des mesures concrètes

Après l'assassinat de Samuel Paty, un Conseil de défense s'est tenu dimanche 18 octobre. Des mesures concrètes ont été annoncées par voie de communiqué.

franceinfo

Après le choc puis l'hommage liés à l'assassinat de Samuel Paty, l'exécutif a annoncé des mesures concrètes, dimanche 18 octobre. "L'Elysée a d'abord annoncé un renforcement de la sécurité des établissements scolaires, et ce dès la rentrée, au retour des vacances de la Toussaint. Deuxième priorité : renforcer la veille sur les réseaux sociaux, à nouveau mis en cause dans ce drame. 80 messages de soutien à l'agresseur ont même été dénombrés sur les réseaux sociaux", détaille Siegrid de Misouard, journaliste de France Télévisions, sur le plateau du journal de 23 Heures de franceinfo.

231 étrangers expulsés

"L'Elysée promet également des actions concrètes et rapides contre les associations ou individus tenant un discours de haine. Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, a demandé aux préfets d'expulser 231 étrangers en situation irrégulière et fichés pour radicalisation (...) Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, veut quant à lui s'attaquer au financement du terrorisme", ajoute la journaliste. "Concernant le projet de loi sur le séparatisme, le calendrier n'a pas changé. Il sera présenté au Conseil d'Etat d'ici 15 jours", précise Gilles Bornstein, éditorialiste politique à France Télévisions.

Le président de la République Emmanuel Macron, le 16 ocotobre 2020 à Conflans Saint-Honorine (Yvelines).
Le président de la République Emmanuel Macron, le 16 ocotobre 2020 à Conflans Saint-Honorine (Yvelines). (ABDULMONAM EASSA / POOL / AFP)