Mort de Jacques Chirac : l'adieu des Français à leur ancien président

L'hommage populaire rendu à Jacques Chirac s'est poursuivi, lundi 30 septembre, le long du cortège funèbre et autour de l'église Saint-Sulpice, à Paris.

FRANCE 2

À Paris, lundi 30 septembre au matin, un seul visage est dans tous les esprits : celui de Jacques Chirac. Aux balcons ou derrière des barrières, certains attendent depuis plus d'une heure le convoi funéraire. Parmi les curieux, une jeune femme, qui n'a que très peu connu l'ancien président. "Même si je n'ai pas vécu avec Jacques Chirac, j'ai quand même un attachement. Ça reste un président et quelqu'un qui aimait les Français", explique-t-elle.  

"En France, on aime les présidents une fois qu'ils ne sont plus présidents" 

Un peu plus loin, l'église Saint-Sulpice, à Paris, est pour certains le dernier rendez-vous avec l'ancien président. "Je crois qu'il y a quelque chose qui lie un peu tout le monde aujourd'hui. Quand quelqu'un disparaît, on ne garde que les bons souvenirs. En France, ce qui est formidable, c'est qu'on aime les présidents une fois qu'ils ne sont plus présidents", s'amuse un homme. Des centaines de Français de tous horizons étaient rassemblés lundi pour un ultime adieu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes patientent devant les Invalides, à Paris, avant l\'hommage populaire à Jacques Chirac.
Des personnes patientent devant les Invalides, à Paris, avant l'hommage populaire à Jacques Chirac. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)