Mort de Jacques Chirac : il a été un "enfant-roi", un "miracle"

Nathalie Saint-Cricq revient sur la relation que Jacques Chirac a eue avec sa mère. Elle l'a choyé, gâté, car elle était censée ne plus pouvoir avoir d'enfant avant la venue de "l'enfant miracle".

france 2

Jacques Chirac, décédé jeudi 26 septembre à l'âge de 86 ans, a été une figure politique française et internationale. Un destin hors du commun qui a pour genèse une naissance désirée et miraculeuse. "Sa mère, Marie-Louise, avait perdu une petite fille qui s'appelait Jacqueline quelques mois après sa naissance. Et on lui avait diagnostiqué qu'elle ne pourrait plus avoir d'enfant. Donc ça a été un peu l'enfant du miracle", raconte Nathalie Saint-Cricq sur le plateau de l'édition spéciale du 13 Heures.

Elle lui ouvrait les papiers de ses bonbons

"C'était tellement l'enfant du miracle, tellement une merveille, que sa mère était connue pour le choyer. C'était un enfant-roi", explique la journaliste. Il a été ainsi couvert de cadeaux par sa mère, qui poussait le trait jusqu'à lui ouvrir les papiers dans lesquels se trouvaient ses bonbons. On peut imaginer que "le fait d'être choyé par sa mère lui a permis d'aller loin" en politique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jacques Chirac embrasse un enfant du personnel de la présidence de l\'Elysée, le 17 décembre 1997. 
Jacques Chirac embrasse un enfant du personnel de la présidence de l'Elysée, le 17 décembre 1997.  (PASCAL GUYOT / AFP POOL / AFP)