DIRECT. "Jacques Chirac était un grand Français" : Emmanuel Macron rend hommage à l'ancien président de la République

L'ancien président de la République est mort à l'âge de 86 ans, a annoncé sa famille jeudi. 

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

"Nous perdons un homme d'Etat que nous aimions autant qu'il nous aimait." Emmanuel Macron a rendu hommage à Jacques Chirac, mort jeudi 26 septembre à l'âge de 86 ans. "Jacques Chirac était un grand Français, a déclaré le chef de l'Etat, lors d'une intervention sur France 2. ll fit tant pour notre nation et nos valeurs." Emmanuel Macron a également dit "son amitié, son respect (...) et ses condoléances" à Bernadette Chirac, veuve de l'ancien président, et à ses proches.

Une journée de deuil national. L'Elysée a annoncé qu'une journée de deuil national en l'honneur de Jacques Chirac serait observée lundi 30 septembre. Un service solennel aura par ailleurs lieu lundi à midi, à l'église Saint-Sulpice de Paris.

L'Assemblée nationale observe une minute de silence. Pour rendre hommage à l'ancien chef de l'Etat, les députés ont observé une minute de silence à l'Assemblée nationale, jeudi midi. 

Une dernière apparition en 2014. La dernière apparition de l'ancien chef de l'Etat à une cérémonie officielle remonte au 21 novembre 2014. Diminué, la main sur l'épaule de son épouse, il était arrivé sous les applaudissements de la salle. L'absence médiatique qui a suivi est d'autant plus marquante que Jacques Chirac a été omniprésent dans la vie politique française pendant près de cinquante ans.

Une santé dégradée depuis son départ de l'Elysée. Sa santé s'était dégradée depuis la fin de son deuxième mandat de président de la République, en 2007, conséquence notamment d'un accident vasculaire cérébral survenu en 2005. En septembre 2016, il avait dû rentrer en urgence du Maroc, où il était en villégiature avec son épouse Bernadette, afin d'être hospitalisé à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris pour une infection pulmonaire. Il y avait séjourné pendant près d'un mois, avant de pouvoir regagner son domicile parisien.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CHIRAC

22h44 : A un moment, Jacques Chirac est devenu tendance. "Swag", même, pour la jeunesse des années 2000. Cela vous étonne ? On vous explique pourquoi "Chichi" a incarné le "cool" à la française.




(AFP)

22h36 : Des centaines de personnes font la queue dans la cour de l'Elysée ce soir, pour signer le recueil de condoléances installé dans l'entrée du palais présidentiel.



(GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)




(GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)




(LAURENCE BENHAMOU / AFP)

21h55 : Bonsoir @Juju38, non, à ma connaissance, ni Donald Trump ni ses prédécesseurs à la Maison Blanche ne se sont exprimés au sujet de la mort de Jacques Chirac.

21h54 : Bonsoir. La Maison Blanche a-t-elle enfin réagi à la mort de M Chirac ? Merci

21h12 : La Tour Eiffel s'est éteinte à 21 heures, en hommage à l'ancien président Jacques Chirac.

20h17 : "Il aimait les gens, il avait le don de leur parler (...) il m'avait appris à serrer des mains (...) il avait un mot pour chacun."

20h13 : Alain Juppé, ancien Premier ministre de Jacques Chirac de 1995 à 1997, est à présent l'invité de l'édition spéciale de France 2.

20h10 : "Mes chers compatriotes, portons en nous désormais cette part de notre histoire qui l'accompagne, conscients de notre dette à son égard, forts de ce qu'il nous a légué."

20h09 : "Nous nous souvenons ce soir de sa liberté, de sa personnalité, de ce talent qui est de réconcilier simplicité et grandeur... amour de la patrie et ouverture à l'universel."

20h53 : Jacques Chirac "était un grand Français", "lui qui attirait la sympathie de l'agriculteur et du capitaine d'industrie". "Il aimait les Français, pour les saluer, leur parler, leur sourire, les embrasser. Les plus humbles, les plus fragiles, les plus faibles furent sa grande cause."

20h52 : "Ce soir, le président Chirac n'est pas seulement pleuré par notre pays, il l'est aussi en Europe et sur le beau continent d'Afrique, qu'il aimait."

20h04 : "Le combat de sa vie fut celui du respect des différences et du dialogue des cultures."

20h02 : "C'est avec beaucoup de tristesse et d'émotion que je m'adresse à vous ce soir. Nous perdons un homme d'Etat que nous aimions autant qu'il nous aimait."

20h00 : Emmanuel Macron entame son allocution.

19h57 : Les journaux et magazines nationaux nous montrent déjà leurs unes en hommage à Jacques Chirac.

19h49 : Bonsoir @anonyme Sous la Ve République, en effet, des messes ont été données à Notre-Dame de Paris pour Charles de Gaulle, Georges Pompidou et François Mitterrand. Mais à cause de l'incendie du 15 avril, la cathédrale est fermée au public. Pour Jacques Chirac, un service solennel sera donc rendu lundi à Saint-Sulpice, la plus grande église de Paris.

19h44 : D'ordinaire, ces événements ont lieu à Notre-Dame ?

19h40 : Vous êtes vraiment très nombreux, dans les commentaires à me demander en quoi va consister le jour de deuil national décrété par le chef de l'Etat et prévu lundi 30 septembre. Les drapeaux seront mis en berne et une minute de silence sera organisée partout en France, mais je ne peux pas vous en dire plus pour le moment. Il arrive que des administrations soient fermées, lors de journées de deuil, mais rien n'est encore prévu. Je vous tiendrai informés dès que j'en saurai plus.

19h31 : Bonsoir @anonyme, en effet, pour le moment, pas un mot de Donald Trump ou de la Maison Blanche. Et pour ne pas devancer (et donc éventuellement embarrasser) le président des Etats-Unis, ses prédécesseurs Bill Clinton, George W. Bush et Barack Obama sont pour le moment également silencieux.

19h28 : Les hauts dirigeants du monde rendent hommage au président Jacques Chirac, mais je suis étonnée de ne pas lire une réaction de la Maison Blanche... qu’en est-il ?

20h48 : Pour celles et ceux qui souhaitent exprimer leurs condoléances, un recueil sera mis à disposition dans le vestibule d’honneur du palais de l’Elysée, ce soir et jusqu'au dimanche 29 septembre inclus. L'entrée se fera par le 55, rue du Faubourg Saint-Honoré.

20h47 : Un service solennel sera par ailleurs organisé lundi, à midi, en l'église Saint-Sulpice, à Paris, annonce encore l'Elysée.

20h45 : L'Elysée ouvre ses portes ce soir à partir de 21 heures aux Français qui souhaitent présenter leurs condoléances, après la mort de l'ancien président.

20h45 : Les drapeaux seront en berne, sur les édifices publics, et une minute de silence aura lieu dans toute la France.

19h04 : L'Elysée annonce une journée de deuil national lundi 30 septembre après la mort de l'ancien président Jacques Chirac.

20h44 : Bonsoir @anonyme, de nombreux responsables politiques étrangers rendent également hommage à Jacques Chirac. Parmi les derniers messages transmis : le roi du Maroc Mohammed VI a salué la "mémoire" de l'ancien président, "grand ami qui a activement contribué à la consolidation des relations d'amitié entre nos deux peuples". Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a salué un "formidable leader qui a forgé le destin de son pays" avant d'ajouter un message de condoléances en français. Depuis le Canada, Justin Trudeau a tweeté : "Jacques Chirac était un leader inspirant, dévoué à son pays et déterminé à bâtir un monde plus juste et plus pacifique."

18h34 : Vous ne parlez pas des réactions à l’étranger ? Pas de réactions de nos voisins suite au décès du Président Chirac ?

20h40 : Il est l'heure de faire le point sur l'actualité.

Jacques Chirac est mort aujourd'hui à l'âge de 86 ans. Les hommages se sont succédé. Emmanuel Macron doit parler à 20 heures. Suivez notre direct.

Un important incendie s'est déclaré la nuit dernière à l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime). La préfecture a édicté une série de recommandations à destination des habitants et des agriculteurs de la "vaste zone au nord-est de Rouen", où de nombreuses retombées de suie ont été constatées. Suivez notre direct.

Le rapport du lanceur d'alerte à l'origine de l'affaire ukrainienne a été mis en ligne par le Congrès. Il y affirme que la Maison Blanche a tenté de restreindre l'accès aux notes sur l'appel polémique entre Donald Trump et son homologue ukrainien. Plus d'informations dans cet article.

Jean-Jacques Urvoas, ancien ministre de la Justice, était jugé devant la Cour de justice de la République (CJR) pour "violation du secret professionnel", pour avoir transmis au député Thierry Solère des informations sur une enquête qui le visait. L'accusation a requis un an de prison avec sursis.

20h30 : La Ligue contre le cancer rend hommage à Jacques Chirac et à un élément de son bilan politique : le lancement en 2003 du premier Plan cancer en France, qui a "préfiguré un changement radical de prise en compte des personnes malades et une révolution sociétale", souligne son président d'honneur, Henri Pujol.

20h27 : Toujours plus loin dans les "best of" : l'INA met en ligne une compilation de cinquante phrases célèbres de Jacques Chirac, restées en mémoire soit parce qu'elles sont drôles, soit parce qu'elles sont historiques, ou emblématiques du personnage.

20h13 : Rappelons qu'Emmanuel Macron prononcera une allocution télévisée à 20 heures, ce soir, en hommage à Jacques Chirac.

20h13 : Emmanuel Macron avait déjà annulé son déplacement à Rodez, où il devait lancer le débat national sur les retraites. Dans un premier temps, la réunion devait être maintenue, en présence du haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye, mais ce dernier indique à franceinfo que celle-ci est finalement reportée sine die.

20h08 : "Quand il caressait les cheveux d’un gamin, c’est parce qu’il avait vraiment envie de le faire. Ce n'était pas pour le montrer aux caméras de télévision pour dire : 'Voyez, je suis un mec sensible'".


L'époque politique de Jacques Chirac fut aussi, un temps, celle de Bernard Tapie. Sur franceinfo, ce dernier se souvient d'un homme "ultra sincère", mais aussi "un tueur politique, (...) capable de vous dégainer et de vous en envoyer une dans la tête".

18h21 : Après Christian Chesnot, Georges Malbrunot a lui aussi rendu hommage à Jacques Chirac pour son rôle dans la libération des deux journalistes otages détenus en Irak pendant 124 jours en 2004.

17h01 : "Je suis comme tous les Français, très ému et un peu nostalgique. Nous perdons un homme qui a compté dans la vie du pays. Et dans la mienne."

Edouard Philippe a confié sa réaction à la mort de Jacques Chirac au quotidien Paris-Normandie. Il était, rappelle le Premier ministre, "le patron de mes deux patrons en politique, Alain Juppé et Antoine Rufenacht. C’est dire combien je le respectais."

17h32 : La Tour Eiffel sera éteinte ce soir à partir de 21 heures en hommage à l'ancien président. Un tweet le remercie d'ailleurs pour son action.

19h59 : France Télévisions va rendre hommage à Jacques Chirac, et bouleverse ses programmes. Un documentaire en deux parties sur sa carrière politique, de Patrick Rotman, sera diffusé ce soir à partir de 21h10 sur France 2, et un autre sur France 3 demain soir. Et vous pouvez regarder en ce moment même la fin de Jacques Chirac, l'homme qui ne voulait pas être président sur France 2. Le programme intégral est par ici.

16h44 : "Je me souviens de son bonheur éclatant après le match, dans notre vestiaire, mais aussi et surtout du soutien constant qu'il avait témoigné à l'ensemble de l'équipe de France dans les mois qui avaient précédé ce premier sacre mondial."

Dans un texte transmis à la presse, Didier Deschamps déclare accueillir "avec beaucoup de tristesse" la mort de Jacques Chirac. "J'ai eu l'immense privilège, en tant que capitaine, de recevoir de ses mains la Coupe du monde, le 12 juillet 1998" au Stade de France, a-t-il écrit.

16h27 : En 1979, Jacques Chirac et son épouse avaient adopté Anh Dao Traxel, une jeune Vietnamienne de 21 ans. Celle-ci, dont les liens avec sa famille adoptive s'étaient distendus, a réagi à la mort de l'ancien président sur BFMTV : "Il reste un grand homme, un père de cœur depuis 40 ans", a-t-elle notamment déclaré.

16h21 : Dans un communiqué, François Baroin évoque les liens forts entre lui et l'ancien président. Un message retranscrit tel quel par France 3 Grand Est.

19h11 : "C'est une page de notre histoire à tous qui se tourne et une part de la France qui s'en va. Il a su être le visage d'une France de la diversité et des terroirs, de l'enracinement et de l'ouverture au monde. Aujourd'hui, je pleure un homme qui a occupé une place immense dans ma vie, à qui je dois mon engagement en politique et la fierté d'avoir pu servir et représenter mon pays. Merci monsieur le président."

Dans un communiqué, Dominique de Villepin, ancien secrétaire général de l'Elysée et dernier Premier ministre de la présidence de Jacques Chirac (de 2005 à 2007), a adressé un hommage appuyé à l'ancien chef de l'Etat.

18h31 : Nos collègues d'Outre-mer la 1ère se sont penchés sur les "relations particulières" nouées entre Jacques Chirac et les différents territoires ultramarins. On lui doit certaines lois sociales, notamment, mais son nom reste aussi associé aux essais nucléaires dans le Pacifique et, en Nouvelle-Calédonie, à l'assaut sur la grotte d'Ouvéa.