L'adieu des Français à Jacques Chirac tout au long du convoi funéraire

Les Français et touristes étaient nombreux à prendre place le long du parcours emprunté par le convoi funéraire qui a transporté le cercueil de l'ancien président Jacques Chirac des Invalides à l'église Saint-Sulpice, où un hommage solennel lui a été rendu lundi 30 septembre.

FRANCE 3

Escortée par de nombreux motards, la dépouille de l'ex-président Jacques Chirac a quitté les Invalides sous les applaudissements des anonymes, qui ont pris place dès lundi 30 septembre au petit matin pour rendre un dernier hommage à celui qui a dirigé la France de 1995 à 2007. "Je lui dois ça parce qu'il était près des gens, vraiment", commente une dame visiblement émue. "Pour moi c'est un moment historique", assure une femme à l'accent anglais. Pour un homme, Jacques Chirac "est le dernier animal politique de notre génération (...) c'est un troisième grand-père quelque part".

"On ne se sent pas avec un président, mais avec un ami"

Le cortège a sillonné Paris et marqué une halte devant l'Assemblée nationale. Sur le parcours, Parisiens et touristes français ou étrangers ont accompagné le dernier voyage de Jacques Chirac.Une femme est venue avec des photos prises en compagnie de l’homme politique, lors d'une garden-party à l'Élysée. "Regardez ce sourire, cette simplicité. On ne se sent pas avec un président, mais avec un ami", commente-t-elle. Et devant l'église Saint-Sulpice, le public était encore nombreux. "C'est là que l'on s'aperçoit que la France est capable de se réunir", conclut un témoin de l'adieu à Jacques Chirac.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes patientent devant les Invalides, à Paris, avant l\'hommage populaire à Jacques Chirac.
Des personnes patientent devant les Invalides, à Paris, avant l'hommage populaire à Jacques Chirac. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)