Cet article date de plus de dix ans.

Hollande : "J'ai de l'espoir à donner à notre pays"

François Hollande, le candidat du PS à la présidentielle, a estimé lundi soir sur TF1 vouloir donner "un espoir" aux Français, se défendant d'être "simplement un rejet à Nicolas Sarkozy"
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
François Hollande, candidat PS à la Présidentielle. (AFP)

François Hollande, le candidat du PS à la présidentielle, a estimé lundi soir sur TF1 vouloir donner "un espoir" aux Français, se défendant d'être "simplement un rejet à Nicolas Sarkozy"

François Hollande a estimé que les critiques formulées contre lui par l'UMP étaient "de bonne guerre" mais que cela "ne durera pas". Celui qui a réalisé son meilleur score avec 94,2% des voix en Corrèze au second tour de la primaire dimanche soir, s'est défendu d'être "simplement un rejet à Nicolas Sarkozy".

"Je veux une République exemplaire"
Interrogé sur la mise en examen du Bernard Squarcini (directeur central du renseignement intérieur, ndlr), dans un des volets du dossier Woerth/Bettencourt, l'affaire dite des fadettes, M. Hollande s'est "étonné" que le ministre de l'Intérieur Claude Guéant "n'ait pas déjà prononcé sa démission". "Parce que c'est grave ce qui s'est produit", a déclaré le candidat PS à la présidentielle , ajoutant : "Cette faute devrait être immédiatement sanctionnée". Au même moment, sur France 2, François Fillon déclarait au contraire que la procédure devait suivre son cours.

M. Hollande a répété lundi soir sur TF1 vouloir une "République exemplaire", regrettant d'être dans une "République irresponsable" alors que "Nicolas Sarkozy avait promis une République irréprochable".

"Je fais confiance à Martine Aubry"
Tandis que dans son camp, certains lieutenants ont appelé à des changements à la direction du PS, François Hollande a réaffirmé sa "confiance à Martine Aubry", précisant : "Qu'il y ait ici ou là un ou deux aménagements, c'est possible. Je ne réclame rien. J'ai été dix ans premier secrétaire, ce n'est pas pour aujourd'hui m'occuper de la direction" du parti. "Je suis là pour faire qu'il y ait une victoire" en 2012, a-t-il fait valoir appelant à" tirer les leçons de 2007 et de 2002" où il y avait "un candidat" avec derrière lui un parti.

"Je suis écologiste et socialiste"
Alors qu'on lui faisait remarquer qu'il n'avait pas eu dimanche un mot pour Europe Ecologie-Les Verts, M. Hollande a répondu: "Je respecte les partenaires. Je suis écologiste et socialiste. Je suis pour que nous prenions en compte les questions d'environnement". "Je le fais sur la ligne de ce que j'ai présenté pas sur la ligne du Parti écologiste", a poursuivi le député de Corrèze. "Nous aurons un accord au gouvernement sur un programme clair et cohérent" a-t-il assuré.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.