Hollande fait ses adieux à la Corrèze

Simplicité, humour et émotion ont marqué les adieux de François Hollande à son département adoptif, la Corrèze. Visiblement heureux, François Hollande a prononcé vendredi un discours sans note devant les élus du Conseil général, qu'il préside encore.

François hollande à Tulle, le 11 mai 2012
François hollande à Tulle, le 11 mai 2012 (FTV)

Simplicité, humour et émotion ont marqué les adieux de François Hollande à son département adoptif, la Corrèze. Visiblement heureux, François Hollande a prononcé vendredi un discours sans note devant les élus du Conseil général, qu'il préside encore.

Vendredi, François Hollande a fait ses adieux à Tulle et à la Corrèze, département dont il est l'élu depuis 1988, en parcourant le département et prononçant un discours plein d'humour et de nostalgie souriante devant les élus du Conseil général qu'il préside encore quelques jours.

Le président de la République élu, François Hollande a estimé vendredi à Tulle que son départ du Conseil général de Corrèze qu'il préside depuis 2008 représentait à la fois "un arrachement" et "une élévation", considérant "qu'une page se tourne mais" que "c'est le même livre".

François Hollande a indiqué qu'il tenterait de revenir -même discrètement, a-t-il dit en se tournant vers ses gardes du corps- en Corrèze, le département qu'il présidait et qui l'a le mieux élu de France.

Le reportage de Jeff Wittenberg et Julien Ababsa de France 2

L'intégralité du discours à réécouter ici.