Cet article date de plus d'onze ans.

Hervé Morin juge le programme de François Hollande inadapté à la situation du pays

Le président du Nouveau centre (NC), Hervé Morin, s'est dit favorable, mercredi 30 mai, à une cohabitation compte tenu du projet inadapté de François Hollande. Il a enjoint les Français à donner une majorité à la droite aux législatives.
Article rédigé par Catherine Rougerie
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Hervé Morin aux "4 vérités" France 2, mercredi 30 mai 2012 (FTV)

Le président du Nouveau centre (NC), Hervé Morin, s'est dit favorable, mercredi 30 mai, à une cohabitation compte tenu du projet inadapté de François Hollande. Il a enjoint les Français à donner une majorité à la droite aux législatives.

Invité aux 4 Vérités sur France 2, Hervé Morin est largement revenu sur la prestation télévisée de la veille de François Hollande.

Il a critiqué les premières prises de position du nouveau chef de l'Etat sur le plan national et international insistant sur le "brouillard absolu" des décisions et des réformes à venir.

Hollande "fait marche arrière"

Sur le fond, M. Morin a fustigé un "François Hollande qui a raconté mille histoire aux Français", une histoire "qu'il a réécrit au lendemain de l'élection présidentielle".

Rappelant que le candidat Hollande avait évoqué trois sujets militaires pendant la campagne présidentielle : le retour des troupes françaises en Afghanistan, la position de la France au sein de l'Alliance Atlantique, la défense anti-missile américaine, M. Morin a assuré : "Sur ces trois sujets, il a déjà fait marche arrière".

Puis le patron du NC est revenu sur les propositions de M. Hollande concernant les retraites.

"On sait d'ores et déjà que cela coûte entre 5 et 8 milliards d'euros (...) mais qu'on financera comment ?", a-t-il demandé. "Par des cotisations pesant sur les salariés et sur les entreprises, c'est-à-dire exactement le contraire de ce qu'il veut bien nous dire en évoquant la hausse du SMIC", a-t-il poursuivi.

"Le programme de François Hollande est néfaste parce que inadapté à la situation économique du pays", a répété M. Morin qui s'est dit favorable à une cohabitation.

Hollande "a été élu par défaut"

"On est simplement dans des opérations de communication pour masquer le caractère inapplicable du projet de François Hollande. Il est en train de détricoter chaque matin sur chaque sujet. On est dans le brouillard absolu", a fait valoir M. Morin.

Revenant sur l'élection présidentielle, M. Morin a affirmé : "Il n'y a pas d'envie de François Hollande. François Hollande a été élu par défaut parce que les Français ont continué à reprocher à Nicolas Sarkozy son comportement dans l'exercice du pouvoir dans les premières années. Cela a laissé des traces indélébiles".

"Mais je dis très clairement, il faut que l'on est une majorité pour continuer la transformation du pays", a-t-il conclu après avoir rappelé que son parti présentait aux législatives deux tiers de candidat commun avec l'UMP, le dernier tiers étant dans des primaires "avec un accord de désistement au second tour".

Revoir les "4 vérités" avec Hervé Morin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.