La députée LREM Laetitia Avia va porter plainte après avoir reçu une lettre raciste la menaçant de mort

L'élue, d'origine togolaise, a reçu le soutien de plusieurs responsables politiques.

Laetitia Avia, à Paris, le 18 mai 2017.
Laetitia Avia, à Paris, le 18 mai 2017. (THOMAS SAMSON / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"L'Africain est à mi-chemin entre le singe et l'homme. Compte tes jours, on va s'occuper de toi." La députée LREM Laetitia Avia a déclaré, mercredi 28 février, avoir reçu une lettre d'un "racisme inouï" la menaçant de mort. Elle a annoncé son intention de déposer plainte. 

"Ce n'est pas une grosse truie noire venue d'Afrique qui va se permettre de se mêler de la vie des Français. Votre passage dans les médias nous donne la nausée", écrit l'auteur anonyme du courrier, comme l'a montré l'élue, d'origine togolaise, sur Twitter.

"Vous feriez mieux de vous mettre au travail chez le peuple retardé d'Afrique qui ne pense qu'à soutirer de l'argent à la France. L'Afrique avait des atouts mis en valeur par les colons que l'on a chassés pour retourner dans le néant de leur fainéantise", poursuit l'expéditeur. 

"Rien ne justifie une telle violence"

Laetitia Avia a reçu le "soutien absolu" du président de l'Assemblée nationale, François de Rugy. "Comme souvent, l'abjection du propos raciste va de pair avec la lâcheté de l'anonymat", a-t-il commenté sur Twitter.

"Racisme et sexisme inadmissibles dans la République française ! Rien ne justifie une telle violence", a écrit Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, qui a dit soutenir son "amie".