Emmanuel Macron s'invite dans un débat citoyen dans la Drôme

Après avoir rencontré les élus dans le cadre de son grand débat national, Emmanuel Macron renouvelle l'exercice en dialoguant directement avec des Français.

Il s'est invité à la dernière minute. Emmanuel Macron participe jeudi 24 janvier à son premier débat citoyen. Sans attendre, il répond à un chômeur longue durée. "Ça ne fait deux ans que vous êtes au chômage, moi ça fait même pas deux ans que je suis là où je suis pour essayer de changer les choses", se défend-il. Le président de la République en profite pour défendre ses réformes, annonce qu'il souhaite qu'il y ait un bonus/malus pour les entreprises embauchant en contrat court.

"Je n'ai plus confiance en vous"

Il est alors interpellé par un agriculteur qui se présente comme un "gilet jaune". "Tout à l'heure, M. Guillaume disait qu'il fallait avoir confiance en les politiques. Je peux vous le dire : je n'ai plus confiance en vous", lui reproche l'agriculteur. Il lui reproche d'avoir supprimé l'ISF. L'occasion pour Emmanuel Macron de défendre son choix et de répondre. Puis un citoyen évoque les attaques subies par les "gilets jaunes", quand un autre lance le sujet, sensible, du glyphosate. L'Élysée avait annoncé que le chef de l'État resterait jusqu'à 19h, mais ce dernier a préféré faire une entorse au protocole et rester plus longtemps.

Le JT
Les autres sujets du JT
Trois jours après son grand oral à Grand Bourgtheroulde, dans l\'Eure (ci-contre), Emanuel Macron se rend vendredi 18 janvier à Souillac, dans le Lot, pour ce deuxième acte du grand débat national.
Trois jours après son grand oral à Grand Bourgtheroulde, dans l'Eure (ci-contre), Emanuel Macron se rend vendredi 18 janvier à Souillac, dans le Lot, pour ce deuxième acte du grand débat national. (LUDOVIC MARIN / AFP)