Élections : le non cumul des mandats en question

Dans les cahiers de doléances, certains souhaiteraient le retour des députés-maires pour que les élus de l'Assemblée nationale gardent un pied sur le terrain. Cette demande a-t-elle un écho à Matignon ?

FRANCE 3

"Attendons la fin du grand débat national". Voilà la réponse du gouvernement aux doléances qui commencent à émerger. Parmi elles, le retour du double cumul de mandats de député et maire. "Ce sont aux Français de nous dire ce qu'ils veulent changer", ajoute le ministère, rapporte Julien Gasparutto, en direct de Matignon pour France 3. "En tout cas le sujet est sur la table depuis qu'Emmanuel Macron en a parlé ouvertement devant les maires", poursuit le journaliste.

Emmanuel Macron ouvert au débat

"Le chef de l'État laisse la porte ouverte au débat. Un moyen de soigner sa relation avec les élus locaux mais aussi avec l'opposition, et notamment Gérard Larcher, le patron du Sénat, très favorable à un retour du cumul. Un moyen aussi de répondre aux critiques des Français qui jugent parfois leurs députés et sénateurs trop déconnectés du terrain". Toutefois, quand François Hollande a pris la mesure de supprimer le cumul des mandats, 90% des Français l'approuvaient.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les deux textes sur le non-cumul des mandats ont été rejetés par 24 voix contre 16.
Les deux textes sur le non-cumul des mandats ont été rejetés par 24 voix contre 16. (GODONG / BSIP / AFP)