VIDEO. "Ce nouveau gouvernement, c’est la dernière étape avant le chaos", estime Raffarin

L'ancien Premier ministre a estimé, mardi sur RTL, qu'une dissolution est possible.

Cette vidéo n'est plus disponible

Le dernier remaniement l'inquiète. Pour le sénateur UMP de la Vienne, Jean-Pierre Raffarin, "ce nouveau gouvernement, c’est la dernière étape avant le chaos, avant la dissolution", s'inquiète-t-il sur RTL.

Cette inquiétude est partagée en France, selon un sondage de l'institut Odoxa, publié le 27 août dans Le Parisien. Huit Français sur dix pensent que la politique économique du nouveau gouvernement ne sera ni juste, ni claire, ni efficace.

La dissolution plébiscitée par le FN et le MoDem

A l'image de Florian Philippot, numéro 2 du FN, certains responsables politiques ont déjà réclamé la dissolution de l'Assemblée nationale. "Quand il y a une crise politique aussi grave, (...) il faut revenir au peuple, a fait valoir le vice-président du Front national le 26 août. C'est prévu par la Constitution, ça s'appelle la dissolution de l'Assemblée nationale !"

Le 27 août, François Bayrou a également plaidé pour ce scénario. "La dissolution c'est la sortie de crise que prévoient nos institutions", a affirmé à Libération le président du MoDem, rapportait alors

Jean-Pierre Raffarin, sénateur UMP de la Vienne, à Paris, le 8 juillet 2014.
Jean-Pierre Raffarin, sénateur UMP de la Vienne, à Paris, le 8 juillet 2014. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)