Thomas Thévenoud de retour à l'Assemblée, mais pas dans l'Hémicycle

L'ex-député PS s'est rendu à une réunion de la commission Développement durable, une première depuis les révélations sur ses déboires fiscaux.

Le député de Saône-et-Loire Thomas Thévenoud à l\'Assemblée nationale, le 30 octobre 2012.
Le député de Saône-et-Loire Thomas Thévenoud à l'Assemblée nationale, le 30 octobre 2012. (THOMAS SAMSON / AFP)

Une prise de température avant son vrai retour ? Thomas Thévenoud, toujours député, a assisté pour la première fois, mercredi 15 octobre, à une réunion de la commission du Développement durable à l'Assemblée nationale. Il n'était pas revenu en commission, et n'a toujours pas mis les pieds dans l'Hémicycle, depuis sa démission du gouvernement liée à ses déboires fiscaux.

"Il est venu en toute discrétion et n'est pas resté jusqu'au bout, sans que cela semble susciter de réactions ouvertes, a témoigné l'élu UDI Yannick Favennec, membre de la même commission, qui suppose que "sa présence était liée à l'obligation d'émarger à la réunion du mercredi, sous peine de pénalité au bout de trois absences".

Un premier retour en catimini le 7 octobre

Le 7 octobre, Thomas Thévenoud avait déjà fait une brève apparition à l'Assemblée pour saluer des chefs d'entreprise de son département, la Saône-et-Loire, qui visitaient le Palais-Bourbon.

Dès son départ du gouvernement, Thomas Thévenoud a récupéré son siège de député, qu'il a refusé d'abandonner malgré son exclusion du groupe socialiste. Mercredi, Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement, a réaffirmé la position de l'exécutif : "Nous souhaitons, et nous l'avons dit, que M. Thévenoud démissionne de son mandat de parlementaire, mais il n'y a aujourd'hui aucune loi ou cadre législatif qui nous permette de [l'exclure de l'Assemblée.]".

Thomas Thévenoud revient à l'Assemblée, dans une commission