Cet article date de plus de sept ans.

Thomas Thévenoud apparaît brièvement à l'Assemblée

L'ancien secrétaire d'Etat a fait une petite apparition dans l'hémicycle, mardi 7 octobre. Le député non-inscrit s'était fait discret depuis son départ du gouvernement pour des problèmes fiscaux.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Thomas Thévenoud, ex-secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, le 27 août 2014 à l'Elysée. (BERTRAND GUAY / AFP)

Fin de la diète médiatique ? L'ancien secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Thomas Thévenoud faisait profil bas depuis sa démission du gouvernement, le 4 septembre, pour ne pas avoir payé ses impôts pendant plusieurs années.

Le député, qui n'était pas venu dans l'hémicycle depuis cette date, a fait mardi 7 octobre une brève apparition à l'Assemblée nationale pour saluer des chefs d'entreprise de son département qui visitaient le palais Bourbon.

Cette visite d'une délégation de la CGPME de Saône-et-Loire, à l'initiative des cinq députés du département, était prévue bien avant le passage éphémère de Thomas Thévenoud au gouvernement.

Une brève rencontre avec des patrons

Le député non-inscrit a brièvement accueilli la délégation à son arrivée, avant de repartir aussitôt. Les chefs d'entreprise ont ensuite visité l'Assemblée, guidés par un agent de celle-ci, et ont rencontré les quatre autres députés de leur département, tous socialistes.

Thomas Thévenoud a retrouvé dès son départ du gouvernement son siège de député, qu'il a refusé d'abandonner malgré son exclusion du groupe socialiste et les prises de position de Manuel Valls et François Hollande.

Le Premier ministre avait déclaré qu'il refuserait de compter sa voix lors du vote de confiance du 16 septembre, auquel Thomas Thévenoud n'a finalement pas participé. Pour sa part, le président de la République avait jugé que l'ex-secrétaire d'Etat n'était "pas digne de rester à l'Assemblée nationale".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Thomas Thévenoud

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.