Pour Hollande, Thomas Thévenoud n'est "pas digne" de rester député

Le président de la République estime que cette affaire prouve "l'efficacité" des dispositifs mis en place pour lutter contre les fraudes au sommet de l'Etat.

Le député PS de Saône-et-Loire Thomas Thévenoud, le 10 juillet 2014 à l\'Assemblée nationale.
Le député PS de Saône-et-Loire Thomas Thévenoud, le 10 juillet 2014 à l'Assemblée nationale. (MAXPPP)

Le président de la République est brièvement revenu sur l'affaire Thévenoud. A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, jeudi 18 septembre à l'Elysée, François Hollande a prôné l'exemplarité : selon lui, l'ancien secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Thomas Thévenoud, n'est pas "digne" de rester député après avoir été poussé à la démission du gouvernement au début du mois de septembre en raison de problèmes avec le fisc.  

> Suivez la conférence de presse de rentrée de François Hollande en direct par ici

"Il n'y a pas davantage d'élus indélicats, il y en a toujours eu, hélas. Mais il y a aujourd'hui d'avantage de procédures pour les poursuivre, les choses sont en train de changer, a assuré le président de la République. C'est ce qu'il s'est passé pour ce secrétaire d'Etat qui a dû démissionner et qui n'est pas digne de rester à l'Assemblée."

FRANCE TELEVISIONS

Ainsi, pour François Hollande, l'affaire Thévenoud n'est pas forcément un échec. A ses yeux, elle montre, au contraire, "l'efficacité" des dispositifs mis en place pour lutter contre les fraudes au sommet de l'Etat.