DIRECT. Manuel Valls sollicitera la confiance de l'Assemblée nationale "en septembre ou en octobre"

Manuel Valls s'exprime au 20 heures de France 2 sur son nouveau gouvernement.

Le Premier ministre, Manuel Valls, le 26 août 2014 à Matignon.
Le Premier ministre, Manuel Valls, le 26 août 2014 à Matignon. (THOMAS SAMSON / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La composition du gouvernement Valls 2 est connue. Elle a été annoncée, mardi 26 août, par le secrétaire général de l'Elysée, Jean-Pierre Jouyet. Pour s'expliquer sur cette composition et sur la ligne qu'il souhaite donner au gouvernement, le Premier ministre, Manuel Valls est l'invité du JT de France 2.

Emmanuel Macron reprend le portefeuille de l'Economie, jusqu'alors détenu par Arnaud Montebourg. Najat Vallaud-Belkacem devient, elle, ministre de l'Education nationale en remplacement de Benoît Hamon. Le poste de la Culture, laissé vacant par Aurélie Filippetti, est repris par Fleur Pellerin. Christiane Taubira conserve son poste à la Justice.

Les trois membres du gouvernement issus des radicaux de gauche conservent leur poste, a annoncé Jean-Michel Baylet plus tôt dans l'après-midi. En revanche, Frédéric Cuvillier, qui était ministre des Transports, a annoncé son départ du gouvernement.

Parmi les personnes approchées, Robert Hue, Jean-Michel Baylet et le sénateur Vert Jean-Vincent Placé ont décidé de ne pas participer au gouvernement.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GOUVERNEMENT

23h54 :  Tout en assurant le chef de l'Etat de son "soutien" et de sa "sympathie", le maire PS de Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais) estime que François Hollande et Manuel Valls n'ont "pas entendu le message des municipales". Les précisions dans notre article.


(MAXPPP)

23h46 :  "Je regrette amèrement d'avoir refusé ce poste. Mais les conditions n'étaient pas remplies. Nous n'avions pas assez de marge de manoeuvre".


Invitée du Grand Soir 3, l'écologiste Barbara Pompili explique pourquoi elle a refusé de faire partie du gouvernement Valls 2. "C'était une décision difficile à prendre" a-t-elle ajouté estimant que la "politique c'est mettre les mains dans la cambouis".

23h31 : "Le gouvernement peut compter sur l'appui intact du groupe socialiste et de sa majorité parlementaire" 
 Un appui qui se fera sur trois "principes (...), respect du Parlement, liberté du débat, solidarité du vote", ajoute Bruno le Roux après la constitution du gouvernement Valls 2. "Je veillerai à ce que chaque terme en soit respecté", a averti le président du groupe PS à l'Assemblée nationale.

23h16 :  A peine nommé à son poste de ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, tenait sa conférence de presse au siège du conseil général de Nord à Lille. "Aujourd'hui il faut se rassembler. La réussite du gouvernement passe par cette discipline. Il faut être solidaire, croire en sa détermination", a-t-il déclaré.

(BARBARA SIX / FRANCE 2)


23h11 :  Alors que les passations de pouvoir sont prévues demain à Bercy entre Arnaud Montebourg et Emmanuel Macron, entre Benoît Hamon et Najat Vallaud-Belkacem à l'Education, et enfin entre Frédéric Cuvillier et Alain Vidalies aux Transports, c'est chose faite au ministère de la Culture. Aurélie Filippetti, qui n' a plus souhaité faire partie du gouvernement, a laissé sa place à Fleur Pellerin. Toute la composition du gouvernement Valls 2 est à retrouver sur francetv info

(MARTIN BUREAU / AFP)

22h49 :  Maintenant que l'on connait la composition du gouvernement Valls 2, quid des sortants ? Le premier d'entre-eux Arnaud Montebourg a affirmé qu'il reprenait sa liberté, mais comment Montebourg va organiser son redressement politique ? Réponse avec notre journaliste Bastien Hugues.


(NICOLAS MESSYASZ / SIPA)

22h30 : "La réussite du gouvernement passe par la discipline"
Invité d'I-Télé, le président du conseil général du Nord fait justement partie des nouvelles têtes qui font leur entrée au gouvernement.

22h24 :  Le deuxième gouvernement de Manuel Valls compte six entrants, dont Emmanuel Macron, ancien conseiller de François Hollande à l'Elysée. Francetv info dresse le portrait de ces six nouvelles têtes.


(BERTRAND LANGLOIS / POOL)

22h11 :  Najat Vallaud-Belkacem est la nouvelle ministre de l'Education nationale, elle succède à Benoit Hamon à une semaine tout juste de la rentrée scolaire. Alors faut-il s'inquiéter d'un tel changement maintenant ?  Réponse avec notre journaliste Violaine Jaussent.

21h55 :  L'arrivée de Emmanuel Macron au ministère de l'Economie, dans le gouvernement Valls 2, est bien accueillie outre-Rhin et à Bruxelles, indique, sur twitter, le correspondant de Radio France à Berlin (Allemagne), qui cite le Süddeutsche Zeitung.

21h38 :  Najat Vallaud-Belkacem  devient la première femme ministre de l'Education et numéro 4 du gouvernement. Francetv info revient sur le parcours fulgurant de cette "bonne élève" du gouvernement.


(STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

21h34 :  N'importe qui peut critiquer, c'est la chose la plus facile à faire. Manuel Valls et son gouvernement ont une tache très difficile et il faut leur donner une chance. Quand le bateau est en difficulté, on ne peut pas ramer dans tous les sens.

21h33 :  Malheureusement, ce gouvernement est pire que les précédents. Les frondeurs socialistes ne seront pas satisfaits, la gauche non plus, les verts également. Hollande s'acharne à suivre une politique pour laquelle il n'a pas été élu et qui mène le pays dans l'impasse.

21h32 :  Vous réagissez toujours après la constitution du gouvernement Valls 2. @mjpt affirme que ce gouvernement est "pire que les précédents", alors que @JP@NewportBeach pense qu'il faut lui "donner une chance"

21h22 :  Pas de changement pour le Parti radical de gauche qui conserve ses trois ministres actuels au gouvernement. Un temps pressenti, Jean-Michel Baylet, n'a pas souhaité entrer au gouvernement faute d'un poste "régalien".

21h16 :  "Est-ce que François Hollande parlait suffisamment aux Français ? La réponse est non."

Frédéric Cuvillier réagit sur i-Télé. L'ex-secrétaire d'Etat aux Transports n'a pas souhaité faire partie du gouvernement Valls 2. Il a expliqué "ne pas disposer de la capacité d'action et de l'autonomie nécessaire à la réussite d'une politique cohérente".

21h11 :  Si vous avez manqué l'interview de Manuel Valls sur France 2, vous pouvez la revoir ici. Le Premier ministre a assuré qu'il "ne doutait pas de la majorité".

(FRANCE 2)

20h59 :  Bonsoir @anonyme. Le vote de confiance, prévu par l'alinéa 1 de l'article 49, n'est pas obligatoire. Un Premier ministre peut choisir d'engager sa responsabilité devant l'Assemblée nationale suite à un discours de politique générale mais aussi sur un texte de loi. Néanmoins, Manuel Valls a déclaré ce soir sur France 2 qu'il soumettra son gouvernement à un vote de confiance "sur un programme de travail" en septembre ou en octobre.

20h59 :  Pouvez vous nous éclairer sur le discours de politique générale et le vote de confiance. Ne sont ils pas obligatoires avec la mise en place d'un nouveau gouvernement ? 

20h51 :  Les réactions des élus de l'opposition ne se sont pas faites attendre  après la nomination du nouveau gouvernement Valls 2. Luc Chatel, secrétaire général de l'UMP, demande au Premier ministre de se soumettre à un vote de confiance (ce qu'il a annoncé, d'ailleurs, sur France 2). Quant à Florian Philippot, le vice-président du Front national trouve que le nouveau gouvernement est encore plus "UMPS" que le précédent.

(FRANCE 3 ET FRANCE 2)

20h34 :  Arnaud Montebourg salue sur son compte Twitter l'arrivée d'Emmanuel Macron avec qui il a "travaillé si bien dans les premiers instants du ministère du Redressement productif".

20h32 :  L'interview de Manuel Valls est terminée. Retrouvez la composition du gouvernement Valls 2 dans notre article. 

20h30 :  "Notre politique équilibrée va donner des résultats mais ça va prendre du temps"

20h27 :  "Je suis pour le sérieux budgétaire. Nous ne pouvons pas vivre au-dessus de nos moyens."

20h27 :  "Nous ne menons pas de politique d'austérité."

20h22 :  Manuel Valls va solliciter un vote de confiance en "septembre ou en octobre" et "n'a pas de doutes" qu'il l'obtienne.

20h22 :  "Il y a beaucoup de parlementaires écologistes qui nous soutiennent comme l'immense majorité des parlementaires socialistes"

20h20 :  Pour Manuel Valls, Emmanuel Macron, Najat Vallaud-Belkacem sont des "beaux symboles".

20h20 :  "Emmanuel Macron est un socialiste", rappelle Manuel Valls et souhaite que l'on se débarrasse des "étiquettes".

20h16 :  "Quand une ligne a été définie, les membres du gouvernement ne peuvent pas se donner en spectacle".

20h15 :  "Nous allons aussi bien réduire le déficit que les impôts."

20h13 :  "Un nouveau gouvernement devait se mettre en place, un gouvernement clair et avec des visages jeunes."

20h11 :  "On ne peut pas accepter que à l'extérieur [du Conseil des ministres] on mette en cause la ligne du gouvernement."

20h10 :  Manuel Valls affirme que la France doit faire face aux "défis du monde", à la "crise économique", à la "crise de confiance"

20h09 :  Manuel Valls confirme que présenter la démission de son gouvernement de la République après les critiques d'Arnaud Montebourg constituait bien "un acte d'autorité".

20h08 :  L'interview de Manuel Valls sur France 2 va débuter. Elle est à suivre en direct sur francetv info.

20h04 :  Emmanuel Macron est un proche de François Hollande. Ancien banquier d'affaires chez Rothschild et ancien conseiller à l'Elysée, il est nommé ministre de l'Economie et succède à Arnaud Montebourg.


(JULIEN GASPARUTTO et AGNES GIRAULT-CARLIER - FRANCE 2)

20h03 :  La composition du gouvernement Valls 2 est à retrouver dans notre article.

19h59 :  Le journal de France 2 démarre : le Premier ministre Manuel Valls en est l'invité.

19h58 :   On prend les mêmes et on continue. Donc tout ce tapage, c'était juste pour virer Montebourg ? Les politiques se moquent de nous ou quoi ?

19h57 :  A l'heure actuelle seul un gouvernement d'union nationale est envisageable. Le gouvernement actuel n'aura semble t-il plus de majorité. C'est un bricolage qui ne durera pas.

19h57 :  ça, un gouvernement de gauche ? quelle trahison !

19h57 :  Vous êtes nombreux à réagir à l'annonce de ce nouveau gouvernement Valls 2. @Manum estime que ce n'est plus un gouvernement de gauche. @Yann le qualifie de "bricolage", @Reivax76 ne voit pas de différences avec le gouvernement précédent.

19h51 :  Manuel Valls est l'invité de France 2 à 20 heures. Il commentera la composition de son nouveau gouvernement.

19h38 :  Entre Ayrault 2 et Valls 2, qui est toujours au gouvernement ? Slate.fr a repris la photo de classe du second gouvernement de Jean-Marc Ayrault. En noir et blanc, ce sont tous les ministres qui ne siègent plus au Conseil des ministres.

19h43 :  "On met un banquier d'affaires millionnaire aux Finances, l'inverse des promesses de François Hollande"

Nicolas Dupont-Aignan réagit sur i-Télé à l'arrivée de Emmanuel Macron au poste de ministre de l'Economie.

19h31 :  "Ce nouveau gouvernement incarne une clarté, une jeunesse, et une cohérence nécessaire."

Stéphane Le Foll réagit sur RTL après l'annonce de la composition du gouvernement Valls 2. Il conserve son poste de ministre de l'Agriculture et de porte-parole du gouvernement.

19h24 :  @anonyme : Christiane Taubira, qui avait pourtant félicité dimanche Arnaud Montebourg et Benoît Hamon pour leurs critiques à l'égard de la politique économique du gouvernement, reste ministre de la Justice. 

19h24 :  Et Taubira, elle devient quoi?