Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo "Un grand débat, ce n'est pas un grand déballage", prévient Julien Denormandie

Publié
Article rédigé par franceinfo
Radio France

Le ministre chargé de la Ville et du logement, invité mercredi de franceinfo, a plaidé en faveur d'un grand débat national encadré. 

"Les avancées sociales, il n'est pas question de revenir dessus", a déclaré Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du logement, mercredi 9 janvier sur franceinfo, alors que le grand débat national, voulu par l'exécutif, doit être lancé la semaine prochaine.

"Le grand débat doit être utile, cela veut dire qu'à l'issue de ces discussions il y ait une utilité à tout cela. Donc, la promesse faite par le président de la République, c'est de faire un débat utile" sans "débats tabous", a expliqué le ministre. Toutefois, il prévient que les thèmes seront limités. "Un grand débat, ce n'est pas un grand déballage (...), ce n'est pas un grand défouloir. La possibilité d'avoir recours à l'IVG, l'abolition de la peine de mort, le mariage pour tous sont des avancées sociales. Mais, on a tous en mémoire les débats très vifs, clivants, qu'on a pu avoir sur le mariage pour tous. Donc, ces avancées sociales il n'est pas question de revenir dessus", a poursuivi Julien Denormandie.

"Il y a quatre thèmes mis sur la table : le sujet de la fiscalité, le sujet de la transition écologique, le sujet de la citoyenneté et le sujet de l'efficacité de l'action publique", a rappelé le ministre, regrettant que "l'apaisement ne soit pas appelé par tous les responsables politiques"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.