VIDEO. Croissance en hausse de 0,3% au 1er trimestre : "La France résiste mieux que ses voisins", réagit Amélie de Montchalin

La secrétaire d’État chargée des Affaires européennes, Amélie de Montchalin, réagit mardi sur franceinfo aux premières estimations de l'Insee sur la croissance, en hausse de 0,3% au premier trimestre.

franceinfo

Amélie de Montchalin, secrétaire d’État chargée des Affaires européennes, estime mardi 30 avril sur franceinfo que la France "résiste mieux au ralentissement mondial que ses voisins". La croissance économique a atteint 0,3% en France au premier trimestre, soit le même niveau qu'au dernier trimestre 2018, en raison notamment d'une consommation des ménages dynamique, selon une première estimation publiée mardi par l'Insee.

"La France aujourd'hui a des atouts propres qui lui permettent d'être plus résistante que l'Allemagne ou l'Italie qui vivent aujourd'hui les situations difficiles, explique la secrétaire d'Etat. (...) La France résiste mieux au ralentissement mondial que ses voisins."

Il ne faut pas claironner. Ce n'est pas un objectif qui nous permet de se dire qu'on a fini notre travail, mais ça doit nous rassurer sur le fait que le cap économique qui est le nôtre est le bon.

Amélie de Montchalin

à franceinfo

Selon elle, les entreprises ne trouvent pas les compétences suffisantes pour créer des emplois, c'est un donc un frein à une croissance forte : "Aujourd'hui, les entreprises disent que la première raison pour laquelle on ne crée pas d'emplois, c'est qu'elles ne trouvent pas les compétences. Cela veut dire qu'il faut que nous continuions sur ce que nous sommes en train de faire sur la formation, sur l'éducation, sur l'apprentissage, toutes ces réformes qui nous permettent de remettre la France dans des situations, notamment de production industrielle, beaucoup plus dynamiques." 

"On doit travailler sur les fondamentaux de la croissance en France qui depuis des années nous ralentissent, conclut la secrétaire d'Etat. Et ça, c'est la formation et les compétences et c'est la capacité pour nos entreprises à rester innovantes et à pouvoir recréer des emplois partout en France par l'industrie."

La secrétaire d’État chargée des Affaires européennes, Amélie de Montchalin.
La secrétaire d’État chargée des Affaires européennes, Amélie de Montchalin. (FRANCEINFO)