VIDEO. Bruno Le Maire à New York : "Macron is Jupiter and I am Hermès"

Le ministre de l'Economie était en déplacement à New York, mercredi et jeudi.

BRUNO LE MAIRE / FACEBOOK

Quand Bruno Le Maire se prend pour un dieu de l'Olympe ! En déplacement à New York pour vendre les performances économiques de la France, mercredi 28 et jeudi 29 juin, le nouveau ministre de l'Economie s'est comparé à un dieu de la mythologie grecque, Hermès, le messager des dieux, alors que le président de la République serait Jupiter, le dieu romain qui gouverne la terre et le ciel.

Devant les convives d'un dîner organisé jeudi sur le thème de l'"attractivité de la France" (vidéo en anglais), le nouveau ministre a lancé, lors d'un discours en anglais : "Je sais que certains doutent encore des changements, attendons et nous verrons. Ils verront ! Emmanuel Macron est Jupiter... Je suis Hermès, le messager, celui qui doit transmettre le message. Un message clair et très simple : la France est de retour." Une phrase qui a déclenché quelques rires dans le public.

Mais comme l'a remarqué L'Opinion (article abonnés), le ministre s'est peut-être trompé de dieu : car si Jupiter est le dieu romain qui gouverne la terre et le ciel, Hermès, lui, est une divinité de la mythologie grecque. L'équivalent romain d'Hermès étant plutôt Mercure...

Un président "jupitérien"

Emmanuel Macron a réussi à imposer l'expression "président jupitérien" pour expliquer sa méthode de gouvernance, une expression renvoyant à Jupiter, roi des dieux chez les Romains.

Le dîner new-yorkais de jeudi était organisé par Kenneth Jacobs, le patron de la banque Lazard, et le financier américain John Paulson, dont le fonds éponyme est au capital de nombreuses entreprises. Bruno Le Maire était en visite de deux jours pour, entre autres, l'inauguration d'une nouvelle boutique de la chaîne française de boulangeries Maison Kayser, à deux rues de l'Empire State Building.

Bruno Le Maire à New York, le 28 juin 2017
Bruno Le Maire à New York, le 28 juin 2017 (EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / AFP)