Une association de défense du patrimoine va porter plainte contre Françoise Nyssen, accusée d'avoir effectué des travaux non déclarés chez Actes Sud

L'association Sites et Monuments a annoncé sa volonté de porter plainte contre la ministre de la Culture, après les révélations du "Canard enchaîné". 

François Nyssen, le 27 juin 2018, à Paris. 
François Nyssen, le 27 juin 2018, à Paris.  (LUDOVIC MARIN / AFP)

L’association Sites et Monuments a annoncé dans un communiqué, jeudi 23 août, qu'elle allait déposer plainte contre la ministre de la Culture Françoise Nyssen. D'après les révélations du Canard enchaîné, celle-ci aurait effectué des travaux non déclarés dans les locaux parisiens d'Actes Sud lorsqu'elle en était présidente. D'après le journal, les travaux n'ont été signalés ni à la direction de l'urbanisme de la mairie de Paris, ni à l'administration fiscale.

En outre, le bâtiment étant classé monument historique depuis 1926, Françoise Nyssen aurait également dû faire une demande auprès des bâtiments de France et de l'architecte en chef des monuments historiques, précise Le Canard enchaîné.

"Aucune entreprise n'est au-dessus des lois"

L'association Sites et Monuments, qui se présente selon Libération comme "la plus ancienne association agissant pour la protection du patrimoine naturel et bâti", accuse Françoise Nyssen de s'être "affranchie des règles du droit du patrimoine et de l'urbanisme". 

Longtemps restée silencieuse, la ministre a réagi mardi : "Aucune entreprise n'est au-dessus des lois. La mise en conformité par Actes Sud est une évidence."